Réglementation des multinationales

Classiquement, le fonctionnement des entreprises est soumis aux lois et règlements – plus ou moins contraignants, c’est affaire de rapport de forces – du pays où elles sont établies. Leurs activités se sont cependant largement internationalisées – la "mondialisation", dit-on parfois. Les lois et les règles, lorsqu’elles opèrent à l’étranger, et en particulier dans le Tiers-monde, n’offrent souvent qu’une très faible protection aux travailleurs.

Ajouter à cela que, partout, dans les faits comme dans les consciences, la tendance est au relâchement de la règle de droit, auquel les entreprises cherchent, avec succès, à substituer une "autorégulation volontaire" faiblement garantie par des "codes" et des "chartes" dont la valeur est essentiellement morale – ou publicitaire.

C’est dire que la "police des multinationales" est devenu un champ miné. Y compris pour le Gresea, dont le point de départ est la contradiction entre "économie du travail et économie du capital Capital Ensemble d’actifs et de richesses pouvant être utilisés pour produire de nouveaux biens ou services.
(en anglais : capital, mais aussi fund ou wealth)
", pour utiliser la formule de Riazanov (1922). Œuvrer pour un fonctionnement plus "social" des entreprises, que ce soit par voie réglementaire ou par voie de codes volontaires, ne modifiera en rien le problème de fond : une exploitation de l’homme par l’homme. On en viendra même à considérer que cette exploitation est normale pourvu qu’elle soit "décente" – ou conforme aux "normes internationales de base", qui n’ont jamais eu d’autre fonction que de donner une forme légale à cette exploitation : économie du capital Capital contre économie du travail. C’est donc perdre de vue la question essentielle : produire pour qui, comment et pourquoi ?

Donc, champ miné, extrêmement teinté d’idéologie. Il mériterait, en soi, une analyse : pourquoi, aujourd’hui, le thème de la régulation des entreprises exerce-t-il un tel attrait ? cela répond à quoi, à quels intérêts Intérêts Revenus d’une obligation ou d’un crédit. Ils peuvent être fixes ou variables, mais toujours déterminés à l’avance.
(en anglais : interest)
 ? La tâche reste urgente. Cela n’empêche pas le Gresea, parallèlement, d’apporter un soutien et une participation critiques aux initiatives d’associations qui, par une meilleure police des multinationales, visent à améliorer le cadre légal ou paralégal à l’intérieur duquel les travailleurs cherchent à bâtir un rapport de forces qui leur soit favorable. On en trouvera la liste, ci-contre.

Au Gresea, les activités phares ont consisté en l’organisation de huit ateliers de réflexion collective sur les principaux instruments de régulation sociale des multinationales qui ont chacun fait l’objet d’une fiche pédagogique. Quatre Gresea Echos thématiques associant des auteurs du Sud ont également été réalisés ainsi qu’un séminaire international de clôture.

Articles de cette rubrique

  • Réglementation des multinationales

    , par GRESEA ASBL

    Classiquement, le fonctionnement des entreprises est soumis aux lois et règlements – plus ou moins contraignants, c’est affaire de rapport de forces – du pays où elles sont établies. Leurs activités se sont cependant largement internationalisées – la "mondialisation", dit-on parfois. Les lois et les (...)

  • Volet 8 : Vers un syndicalisme transnational ?

    , par GRESEA ASBL

    Le Gresea a le plaisir de vous inviter au dernier workshop d’un cycle consacré à la réglementation des activités des entreprises multinationales qui sera dédié à la question du syndicalisme transnational et les accords-cadres internationaux (ACI).
    Depuis les années 1990, l’on voit apparaître au (...)

  • Volet 6 : Sous-traitance et responsabilité solidaire

    , par GRESEA ASBL

    Depuis les années 80, les entreprises multinationales privilégient l’externalisation d’une part croissante de leurs activités au développement interne. Ce recours à la sous-traitance n’est pas sans effets pour les travailleurs tant il soumet le contrat de travail traditionnel aux relations commerciales (...)

  • Volet 7 : Entreprises et droits de l’Homme :

    , par GRESEA ASBL

    En matière de respect par les multinationales des droits fondamentaux des travailleurs comme de l’environnement, les institutions internationales et le monde entrepreneurial ne jurent plus que par le rapport Ruggie. John Ruggie est le Représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies (...)

  • Volet 5 : Economie sociale

    , par GRESEA ASBL

    Quiconque juge nécessaire une réglementation sociale plus stricte des entreprises multinationales devra, tôt ou tard, explorer les enseignements apportés par d’autres modes de production. C’est dans cet esprit que le Gresea a, dans le cadre de ses contributions à la campagne pour un travail décent, (...)

  • Volet 2 : Transparence et reporting social

    , par GRESEA ASBL

    Une bonne information est le B.A.-ba de toute action collective pour la justice sociale et, plus largement, un préalable à tout progrès social international et démocratique. C’est vrai, a fortiori, en matière de réglementation sociale des entreprises. Divers dispositifs légaux y contribuent, tels les (...)

  • Les coopératives de production et la crise

    , par Bruno Bauraind, Bruno Roelants

    Cet article repose sur les propos de Bruno Roelants, secrétaire général de la Confédération européenne des coopératives de production (Cecop). La Cecop représente au niveau européen les coopératives actives dans les secteurs de l’industrie et des services. Cette organisation compte aujourd’hui près de (...)

  • Délocalisation, désindustrialisation et récupération ?

    , par Bruno Bauraind

    Cet article a servi de base à une intervention lors du colloque, "Economie sociale et solidaire comme force de changement", organisé à Verviers par l’Institut de Développement Européen de l’Economie Sociale (IDEES) le 26 février 2010.
    Si le mouvement de récupération d’entreprise en Amérique latine a (...)

  • Décences et indécences de la condition ouvrière

    , par Erik Rydberg

    (Ce texte a été diffusé en novembre 2006 parmi les membres du Groupe de travail sur le Travail Décent que coordonne le CNCD et KVNZ-11.11.11, dont ce sera le thème de campagne en 2008 et 2009).
    Dans les deux années à venir et sur le thème du "travail décent", un important travail de mobilisation autour (...)

  • Volet 4 : Empreinte sociale

    , par GRESEA ASBL

    Le Gresea organise le jeudi 17 décembre entre 12h00 et 15h00, dans les locaux de l’Université populaire (26, rue de la Victoire à Saint-Gilles, Bruxelles, salle Créativité) un "workshop" autour d’un nouvel indicateur de "traçabilité sociale" et, l’un va avec l’autre, d’un nouveau concept : l’empreinte (...)

  • Le Sud face à l’impérialisme contemporain : les réponses efficaces

    , par Samir Amin

    Dans l’art de la guerre, chacun des belligérants choisit le (ou les) champ de bataille sur le terrain duquel il pense disposer de l’avantage pour conduire son offensive et tente de l’imposer à l’adversaire, qu’il place alors dans une position de défensive. Il en est de même en politique, tant aux (...)

  • Codes OCDE des multinationales

    , par GRESEA ASBL

    L’Observatoire de l’OCDE "OECD Watch" (www.oecdwatch.org), coalition de 47 ONG dans 28 pays dont, en Belgique, le GRESEA, a publié, le jeudi 22 septembre 2005, son rapport 2000-2005, intitulé "Cinq ans après : Revue critique sur les principes directeurs de l’OCDE et les points de contacts nationaux". (...)

  • Volet 3 : Normes OCDE

    , par GRESEA ASBL

    Les Principes directeurs de l’OCDE à l’intention des multinationales sont présentés, tant par les autorités européennes que belges, comme un des instruments phares permettant "d’encourager" les entreprises au respect de normes socio-économiques dans le cadre de leurs activités transfrontières. Ils (...)

  • Bilans sociaux en France et en Belgique. Le point

    , par Xavier Dupret

    Les bilans sociaux existent depuis une trentaine d’années en France. En Belgique, c’est en 1995 que la loi va imposer aux entreprises de se plier à un devoir d’information économique. Après trois décennies d’application en France et près de quinze ans chez nous, quelles évolutions ont caractérisé les (...)

  • Capital et Travail (Campagne "Travail Décent", etc.)

    , par GRESEA ASBL

    Les ONG belges de solidarité internationale s’apprêtent à mener campagne sur le thème du "travail décent". Une première assemblée de réflexion, tenue le 19 mai 2006 à la Confédération mondiale du travail et à laquelle Mateo Alaluf avait été associé, a mis en évidence la nécessité de savoir, d’abord, de quoi (...)

  • Mini contre-sommet européen : génuflexion, non merci

    , par GRESEA ASBL

    21 mars 2009. Une cinquantaine de personnes a boudé les joies de ce samedi ensoleillé pour, à l’appel d’Attac, du Collectif de solidarité contre l’exclusion, du Mouvement du 15 décembre et du Gresea, organiser un petit contre-sommet européen dans les locaux de la Setca (FGTB) à Bruxelles. Objectif : (...)

  • Membres

    , par GRESEA ASBL

    Liste des membres Groupe "Travail Décent" Campagne Vêtements propresCentre d’éducation populaire André Genot (Cepag)CNCDCSCFGTBGreseaMagasins du Monde/OxfamOxfam SolidaritéSolidarité mondialeSolidarité socialiste
    Et du côté néerlandais : 11.11.11ABVVACVFOSOxfam SolidariteitOxfam (...)

  • Texte de plateforme "Office National du Ducroire"

    , par Erik Rydberg

    Les organisations signataires exigent que l’Office national du Ducroire fasse sienne une série de normes claires en matière d’environnement, de santé publique, de sécurité, de prévention des conflits et de droits de l’homme et des peuples. Ces normes doivent être d’application pour toutes les missions (...)

  • Plateforme "Ducroire"

    , par GRESEA ASBL

    L’intervention des entreprises dans les sociétés du Tiers-monde exercée grâce à l’appui financier des Etats du Nord, via les organismes publics d’aide à l’exportation et l’investissement, est sans doute l’une des plus négligéee, et des plus occultes, dans le débat sur la Coopération internationale – et sur (...)

  • Workshop Ducroire/Delcredere

    , par GRESEA ASBL

    Le Gresea et le Groupe de travail MVO+ de 11.11.11 organisent conjointement, le mercredi 1er avril 2009, de 12 à 15 heures, dans la salle 5 de 11.11.11 (11, rue de la Linière, 1060 Bruxelles) un "workshop" sur les aides publiques à l’exportation et à l’investissement à l’étranger – acteur principal : (...)

  • Volet 1 : Ducroire

    , par GRESEA ASBL

    L’intervention des entreprises dans les sociétés du Tiers-monde exercée grâce à l’appui financier des Etats du Nord, via les organismes publics d’aide à l’exportation et l’investissement, est sans doute l’une des plus négligées, et des plus occultes, dans le débat sur la Coopération internationale – et sur (...)

  • La coalition Travail décent au Parlement

    , par GRESEA ASBL

    La Coalition Travail décent associant syndicats et ONG s’est retrouvée au Parlement fédéral pour une table ronde avec le pouvoir législatif afin d’examiner ensemble comment faire progresser la cause du monde du travail. Comme Bernard Noël, secrétaire général du syndicat libéral l’a rappelé, en citant (...)

  • Travail "décent" : la marchandise travail vous salue bien

    , par Erik Rydberg

    Jeudi 29 janvier 2009, grève générale en France à l’appel du front commun syndical. En toile de fond, dans un climat de crise (des rouages financiers, des valeurs, des idées de gauche), la réunion des élites économiques à Davos et celle des altermondialistes à Belém. Peu auparavant : 6 octobre 2008, en (...)

  • Pratiques des géants de la distribution sous la loupe

    , par GRESEA ASBL

    Le Gresea participe au séminaire organisé par la Campagne Vêtements propres à l’intention de ses membres, le 23 janvier 2009, pour présenter et débattre de son rapport sur les répercussions sociales et économiques de la pression exercée par les grandes marques comme Wal-Mart, Carrefour ou encore Aldi sur (...)

  • La FGTB wallonne syndicalise le travail décent dans le Tiers-monde

    , par GRESEA ASBL

    "Concrètement, là-bas, il faut parler salaires", dit Françoise Lejeune de la FGTB Verviers. Là-bas comme ici. Là-bas, c’est en Haïti, où la FGTB développe un projet syndical dans une zone franche de production de jeans Levi’s pour les Etats-Unis. Zone de non-droit, salaires de misère. Et, ici, dans un (...)

  • Travail décent : généalogie d’un concept et d’une campagne

    , par Erik Rydberg

    Lancée publiquement le 7 octobre 2008 pour se développer durant deux années, la campagne internationale "travail décent" associe en Belgique une large coalition d’acteurs sociaux chapeautée par les deux coupoles d’ONG fédérales (le Centre National de Coopération au Développement/CNCD et son homologue (...)

  • Communiqué de presse Ratiopharm

    , par GRESEA ASBL

    La retape commerciale du "big pharma" : pas l’affaire des normes OCDE
    (Gresea – Bruxelles, 4 juillet 2008). Le "Point de contact national belge" a rendu publique, ce jour, sa décision de ne pas poursuivre l’examen du dossier à charge de la société pharmaceutique allemande Ratiopharm (pratiques (...)

  • Salaire décent et profits indécents

    , par GRESEA ASBL

    La négociation salariale du nouvel accord interprofessionnel 2007-2008
    Réunissant ce jeudi 15 février 2007 ses militants en vue de réclamer "une marge salariale juste", la CNE Industrie (CSC) les a invités à prendre au mot la récente déclaration guerrière du secrétaire général de la CSC Claude Rollin : (...)

  • Coalition européenne pour une justice des entreprises

    , par GRESEA ASBL

    ECCJ European Coalition for Corporate Justice Coalition européenne pour une Justice des entreprises La coalition européenne ECCJ a été instituée le 31 mai 2006 à Bruxelles par une assemblée générale dont le Gresea était un des membres fondateurs. La coalition compte notamment parmi ses membres Solidarité (...)

  • Les entreprises doivent répondre de leurs actes !

    , par GRESEA ASBL

    Communiqué de presse 6 décembre 2006
    La demande de régulation des ONG bénéficie du soutien d’un large éventail des parties concernées
    Bruxelles, le 6 décembre 2006 – La Coalition européenne pour une Justice des entreprises (European Coalition for Corporate Justice – ECCJ), ainsi que la Fédération (...)

  • Le Ducroire, une affaire de confiance aveugle ?

    , par Erik Rydberg

    Mise en ligne sur l’ancien site du Gresea en décembre 2006, cette analyse a été publiée, dans une version un plus courte, à la rubrique "Dico du développement" dans le numéro 66 de janvier-février 2007 du bimestriel "Ici & Là-bas", bulletin de liaison de Solidarité Mondiale.
    Le ducroire est une (...)

  • Atelier Gresea-CNCD : L’impunité au Congo

    , par Erik Rydberg

    Workshop Gresea-CNCD 23 octobre 2006 : Normes "Multinationales" OCDE au Congo
    Le 23 octobre 2006, le CNCD et le Gresea ont, profitant de la présence en Belgique de Joseph Bobia, un représentant du Cenadep, organisé un atelier sur la régulation – éventuelle, aléatoire – des multinationales en (...)

  • OECD Guidelines, its pros and cons

    , par Reinford Mwangonde

    August 2006 Reinford Mwangonde Chairperson Citizens For Justice (CFJ) - Malawi Box 1584, Lilongwe, Malawi www.citizensforjusticemalawi.org
    One of the main goals for the foundation of the Organization for Economic Co-operation and Development (OECD) forty years ago was to promote free market (...)

  • Activités minières du groupe Forrest au Congo

    , par GRESEA ASBL

    Communiqué de presse
    Activités minières du groupe Forrest au Congo : la Belgique brade les règles de l’OCDE pour les entreprises multinationales
    Bruxelles, 24 novembre 2005 - Dans sa déclaration d’aujourd’hui sur les activités minières du groupe Forrest au Congo, le Point de Contact National belge (...)

  • Une coalition internationale d’ONG lance un appel

    , par GRESEA ASBL

    Communiqué de presse OECD Watch
    Jeudi, 22 septembre 2005
    Une coalition internationale d’ONG lance un appel pour une réglementation renforcée des sociétés transnationales
    Le rapport quinquennal de l’OECD Watch conclut que les Principes directeurs de ne conduisent pas à responsabiliser les (...)

  • Campagne "Normes OCDE" multinationales. Bilan d’étape

    , par GRESEA ASBL

    Campagne "Normes OCDE" multinationales. Bilan d’étape
    Le cadre dans lequel cette campagne s’inscrit a fait l’objet d’un article dans notre trimestriel ; pour en prendre connaissance, (lire ...)
    Où en sommes nous ? Rappel des faits.
    Durant l’été dernier, comme suite notamment au colloque international (...)

  • Nominations étranges aux Affaires économiques

    , par GRESEA ASBL

    Le gouvernement belge maintient sa confiance en George Forrest comme conseiller du Commerce extérieur. Il en va de même avec Fortis : quatre top managers de la banque ont été nommés conseillers sur la base de l’AR du 18 janvier 2005. En novembre 2004, 15 organisations ont introduit une procédure (...)

  • La pédagogie de la praxis

    , par Erik Rydberg

    Le 24 novembre dernier, une quinzaine d’ONG ont entamé, auprès de l’instance administrative belge ad hoc, une procédure contre quatre entreprises actives en République démocratique du Congo pour violation des Principes directeurs de l’Organisation de coopération et de développement économiques.
    Le (...)

  • Conférence de presse au Résidence Palace 24/11/2004

    , par GRESEA ASBL

    Communiqué de presse 24/11/04
    Conférence de presse au Résidence Palace
    Document cadre à destination des journalistes, politiques, etc. : Les Principes directeurs à l’intention des entreprises multinationales de l’OCDE et le Point de contact national Les raisons justifiant le recours à une (...)