Cadence

Articles sous ce mot clé

  • Une économie suicidaire ?

    , par Erik Rydberg

    Rémy avait 57 ans. Il travaillait à France Télécom depuis 33 ans. De fonctionnaire du secteur public, il est devenu « fonctionnaire » du secteur privé. Il a, à sa manière, commenté les bienfaits de cette privatisation. Il s’est immolé par le feu le 26 avril 2011 sur le parking de l’agence France Télécom où (...)

  • Indices de performance suicidaires chez France Télécom

    , par Tiago Stichelmans

    24 suicides en 18 mois chez France Télécom. Faut-il y voir un indice de "performance" des bienfaits de la libéralisation ? Eclairage. Après une ouverture de son capital en 1997, France Télécom a été privatisée en 2004. Depuis, bien que l’Etat français reste le premier actionnaire (26,7 % du capital), les (...)

  • Amazon.com, travail indécent en ligne

    , par Erik Rydberg

    Chacun connaît l’histoire fabuleuse d’Amazon.com, le numéro un mondial du commerce en ligne. Démarré par Jeff Bezoz dans son garage à Seattle en 1995, le business aligne aujourd’hui 81 millions de clients et un chiffre d’affaires de 19 milliards de dollars. Le rêve américain incarné. Chacun peut, avec (...)

  • France-Télécom suicide un employé...

    , par GRESEA ASBL

    Le mardi 19 février 2008, un technicien d’intervention de France-Télécom s’est pendu dans un bureau téléphonique d’Amboise, en Indre-et-Loire. Il avait 52 ans et, pour ses collègues, son acte de désespoir paraît une conséquence logique des conditions de travail auxquelles sont soumis les ex-fonctionnaires (...)

  • Les galériens de Siemens devront ramer avec plus d’ardeur.

    , par Erik Rydberg

    La productivité – la création de plus-value par travailleur – n’est pas loin de figurer parmi les vaches sacrées de la théorie économique. La gauche comme la droite, les patrons comme les syndicats la jugent indispensable. Sa croissance garantit, pour les uns, les profits ; et pour les autres, la (...)

  • Renault, Continental : travail peu "décent" en France.

    , par Erik Rydberg

    La réputation de Renault n’est plus à faire. Suicides en chaîne de travailleurs soumis à un infernal régime d’ultra-compétitivité. Le Canard enchaîné en apporte de nouvelles preuves. Selon le témoignage de 41 ouvriers de l’usine Renault de Cléon (Seine-Maritime) recueilli par l’inspection du travail, les (...)

  • Total, c’est la Birmanie également en France.

    , par Erik Rydberg

    La série de suicides de travailleurs en France (400 par an selon l’Organisation mondiale de la santé) poussés au désespoir sur leur lieu de travail n’est, comme relève le Canard Enchaîné, que la pointe de l’iceberg, le signe extrême d’une dégradation générale des conditions de travail dans un monde où (...)

  • PSA Mulhouse : suicides à la chaîne

    , par GRESEA ASBL

    16 juillet 2007. Un salarié s’est pendu dans les magasins du secteur montage de l’usine PSA de Mulhouse en France. C’est le cinquième suicide au sein de l’usine depuis le début de l’année. Si on ajoute aux performances du site de Mulhouse celui de Charleville-Mézières, le total est de 6 victimes en (...)

  • Texte de référence. Au Carrefour de l’exploitation.

    , par Erik Rydberg

    Grégoire Philonenko est entré comme candidat chef de rayon (avec une période probatoire de deux ans sous contrat à durée déterminée) chez Carrefour lors de l’ouverture de son hypermarché à Montreuil (près de Versailles) en décembre 1991. Il a été viré en 1994, par un licenciement abusif notamment basé sur (...)

  • Travailleurs des "call center", l’esclavage réinventé.

    , par GRESEA ASBL

    La tenue du Salon européen des centres d’appel, à Paris, à été l’occasion, le 3 avril 2007, pour les travailleurs du secteur (ils sont 250.000 en France), de rappeler à coups de calicots leurs conditions de travail esclavagistes. Téléphone vissé sur la tête du matin au soir. Objectifs de rendement (...)

  • Révolte des "bas salaires" de l’Est contre Michelin et Renault.

    , par Erik Rydberg

    Le "shopping" de main-d’œuvre bon marché par les multinationales est une pratique bien connue. On peut aller très loin, en Asie, ou plus près, dans l’Europe de l’Est, où les salaires restent tout à fait intéressants. D’aucuns, ainsi, ont prédit le déménagement de toute l’industrie automobile européenne (...)

  • Renault et PSA : le travail (stressé) nuit gravement à la santé.

    , par Erik Rydberg

    Raymond était technicien au Technocentre de Renault à Guyancourt (Yvelines, près de Versailles, au sud-ouest de Paris). Il avait 38 ans et ses enfants ne le verront plus jamais. Il s’est pendu à son domicile. Il a laissé derrière lui une lettre donnant les motifs de son acte désespéré : conditions de (...)

  • Big Brother surveille les ouvrières Nokia.

    , par Bruno Bauraind

    Avec 66.000 salariés et des sites de production à Chennai (Inde), Beijing et Dongguan (Chine), Kamaron (Hongrie), Masan (Corée du Sud), Manaus (Brésil), Reynosa (Mexique), Fleet (Grande-Bretagne), Bochum (Allemagne), la transnationale finlandaise Nokia n’a pas complètement délocalisé ses lignes de (...)

  • Texte de référence. Fordisme et organisation "scientifique" du travail.

    , par GRESEA ASBL

    On associe généralement le nom de Ford, y compris dans les manuels économiques destinés à façonner des têtes bien faites, à la naissance du travail à la chaîne et de l’organisation scientifique du travail, présentés comme sources de prospérité économique et de progrès social. Conte de fées. L’ouvrage de (...)

  • Les caissières de Carrefour au Brésil sous pression.

    , par GRESEA ASBL

    Une étude réalisée par des chercheurs universitaires et syndicaux brésiliens sur les pratiques sociales de Carrefour au Brésil (quelque 200 super- et hypermarchés en 2002 employant 50.497 travailleurs dont 8% en sous-traitance) illustre bien les politiques asociales pratiquées par les multinationales (...)