Un nouveau projet de recherche du Réseau européen des observatoires d’entreprises explore la privatisation des hôpitaux et des maisons de retraite en Europe.

🧐 Cartographie de la privatisation de la santé en Europe

Sebastian Franco

La marchandisation du secteur de la santé est un processus constant depuis plusieurs décennies ; tant au niveau des institutions internationales (OMS mais aussi FMI FMI Fonds Monétaire International : Institution intergouvernementale, créée en 1944 à la conférence de Bretton Woods et chargée initialement de surveiller l’évolution des comptes extérieurs des pays pour éviter qu’ils ne dévaluent (dans un système de taux de change fixes). Avec le changement de système (taux de change flexibles) et la crise économique, le FMI s’est petit à petit changé en prêteur en dernier ressort des États endettés et en sauveur des réserves des banques centrales. Il a commencé à intervenir essentiellement dans les pays du Tiers-monde pour leur imposer des plans d’ajustement structurel extrêmement sévères, impliquant généralement une dévaluation drastique de la monnaie, une réduction des dépenses publiques notamment dans les domaines de l’enseignement et de la santé, des baisses de salaire et d’allocations en tous genres. Le FMI compte 188 États membres. Mais chaque gouvernement a un droit de vote selon son apport de capital, comme dans une société par actions. Les décisions sont prises à une majorité de 85% et Washington dispose d’une part d’environ 17%, ce qui lui donne de facto un droit de veto. Selon un accord datant de l’après-guerre, le secrétaire général du FMI est automatiquement un Européen.
(En anglais : International Monetary Fund, IMF)
, Banque Mondiale Banque mondiale Institution intergouvernementale créée à la conférence de Bretton Woods (1944) pour aider à la reconstruction des pays dévastés par la deuxième guerre mondiale. Forte du capital souscrit par ses membres, la Banque mondiale a désormais pour objectif de financer des projets de développement au sein des pays moins avancés en jouant le rôle d’intermédiaire entre ceux-ci et les pays détenteurs de capitaux. Elle se compose de trois institutions : la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD), l’Association internationale pour le développement (AID) et la Société financière internationale (SFI). La Banque mondiale n’agit que lorsque le FMI est parvenu à imposer ses orientations politiques et économiques aux pays demandeurs.
(En anglais : World Bank)
et Organisation Mondiale du Commerce Organisation mondiale du Commerce Ou OMC : Institution créée le 1er janvier 1995 pour favoriser le libre-échange et y ériger les règles fondamentales, en se substituant au GATT. Par rapport au GATT, elle élargit les accords de liberté à des domaines non traités à ce niveau jusqu’alors comme l’agriculture, les services, la propriété intellectuelle, les investissements liés au commerce… En outre, elle établit un tribunal, l’organe des règlements des différends, permettant à un pays qui se sent lésé par les pratiques commerciales d’un autre de déposer plainte contre celui-ci, puis de prendre des sanctions de représailles si son cas est reconnu valable. Il y a actuellement 157 membres (en comptant l’Union européenne) et 26 États observateurs susceptibles d’entrer dans l’association dans les prochaines années.
(En anglais : World Trade Organization, WTO)
) que des institutions européennes ou nationales, les politiques mises en place – dont les mantras son libéralisation Libéralisation Action qui consiste à ouvrir un marché à la concurrence d’autres acteurs (étrangers ou autres) autrefois interdits d’accès à ce secteur. , privatisation et dérégulation - ont largement favorisé le développement d’une offre lucrative dans le domaine de la santé. Si le secteur pharmaceutique et ses multinationales aux profits gigantesque est assez bien documenté, ce n’est pas le cas du secteur hospitalier ni de celui des établissements destinés aux personnes âgées. C’est pourquoi, le réseau ENCO a décidé de rassembler plusieurs analyses de ces deux secteurs en Europe et de créer une carte interactive des principales entreprises qui les composent.

👉Lisez l’article ici.

🧐 La privatisation du secteur des maisons de repos et de soins en Belgique

Natalia Hirtz et Maria Cecilia Trionfetti

À partir d’enquêtes menées auprès des maisons de repos et de soins en Région wallonne et à Bruxelles, la recherche menée par Natalia Hirtz (Gresea) et Maria-Cecilia Trionfetti (Université Libre de Bruxelles), dans le cadre du projet « Soigner pour le profit » du réseau européen ENCO, analyse l’évolution du secteur de l’hébergement pour personnes âgées. Celui-ci est en effet un cas archétypique du phénomène de marchandisation des systèmes de soins de santé au niveau européen.

👉Lisez l’article ici.

🧐 Les effets de la marchandisation du care dans les maisons de repos et de soins en Belgique

Natalia Hirtz et Maria Cecilia Trionfetti

À partir d’enquêtes menées auprès des travailleur.euse.s des maisons de repos et de soins en Région wallonne et à Bruxelles, la recherche menée par Natalia Hirtz (Gresea) et Maria-Cecilia Trionfetti (Université Libre de Bruxelles), dans le cadre du projet « Soigner pour le profit » du réseau européen ENCO, analyse l’impact du processus de marchandisation sur le travail de care au sein de ces institutions.

Dans un contexte caractérisé par la dérégulation du temps du travail et une flexibilité accrue, l’intensification du travail Intensification du travail Stratégie managériale destinée à tirer davantage de production de la part de chaque travailleur.
(en anglais : work intensification)
, la « polyvalence », la réduction des coûts, la précarisation des statuts, la sous-traitance Sous-traitance Segment amont de la filière de la production qui livre systématiquement à une même compagnie donneuse d’ordre et soumise à cette dernière en matière de détermination des prix, de la quantité et de la qualité fournie, ainsi que des délais de livraison.
(en anglais : subcontracting)
et l’externalisation Externalisation Politique d’une firme consistant à sortir de son ou de ses unités de production traditionnelles des ateliers ou départements spécifiques. Cela peut se passer par filialisation ou par vente de ce segment à une autre entreprise.
(en anglais : outsourcing)
, les maisons de repos et de soins deviennent de véritables sources de profit constitué essentiellement d’un salariat féminin subalterne exerçant le travail du care avec des horaires flexibles, des cadences accrues, des bas salaires et des conditions précaires, ce qui impacte largement la santé des travailleuses et des résident.e.s.

👉Lisez l’article ici.

📺 Webinaire : Le soin du profit

Avec la participation de Sebastian Franco

La version française de la vidéo du webinaire d’ENCO "Le soin du profit : la privatisation des hôpitaux et établissements pour personnes âgées en Europe".

👉Visualisez-le ici.

 


👉Retrouvez l’intégralité du dossier sur le site d’ENCO.