OPA/OPE

Articles sous ce mot clé

  • Le luxe LVMH : paradis fiscaux et bénéfices détaxés

    , par Romain Gelin

    LVMH, groupe dirigé par le millionnaire Français Bernard Arnault, est le 1er groupe mondial de l’industrie du luxe, et surplombe une nébuleuse d’un millier de sociétés, pas moins. Deux d’entre elles, Hannibal et Harmony, basées respectivement au Luxembourg et à Hong Kong vont nous intéresser. En 2008, (...)

  • La tragédie ABN Amro se mue en farce théâtrale

    , par Erik Rydberg

    On s’en souviendra. La plus grande OPA bancaire (72 milliards d’euros), tentée en 2007 par les mousquetaires du jet-set financier (en Belgique, le baron Lippens), s’est effondrée tel un château de cartes, entraînant dans sa chute non seulement la "cible", ABN Amro, vénérable institution hollandaise (...)

  • Lactalis, c’est une OPA soviétique ?

    , par Erik Rydberg

    Le coup d’épée a fait la une des Echos. Le groupe laitier français Lactalis, 3e mondial après Nestlé et Danone et numéro 1 dans les fromages avec 889.000 tonnes par an, vise à devenir le "leader mondial du lait". C’est une interprétation raisonnable de l’offre publique d’achat (OPA) hostile sur le groupe (...)

  • Groupe Arnault-Frère, la main dans le sac (Hermès)

    , par Erik Rydberg

    Jouer franc jeu n’est pas la caractéristique première des grands groupes d’entreprises. Lorsqu’il y a une règle de droit établie par le législateur, une fois sur deux, on contourne. En matière de prise de participation dans une entreprise cotée, ainsi, "l’investisseur" doit déclarer la chose en France à (...)

  • Fait du prince : Kraft avale Cadbury *

    , par Erik Rydberg

    L’offre d’achat publique hostile de l’américain Kraft, numéro 5 mondial de la confiserie et du chocolat, sur le numéro 2, le Britannique Cadbury aura duré plus de cinq mois. Duel au sommet. Avec, au final, le 19 janvier 2010, fumée blanche, les actionnaires de Cadbury acceptant l’offre de 13,6 (...)