Marché conclu. Le rachat par la transnationale US General Mills (Haagen Dazs) de la moitié des parts de Yoplait détenue par le fonds spéculatif PAI a été conclu le vendredi 1er juillet 2011. Montant déboursé : environ 826 millions d’euros. General Mills (10,3 milliards d’euros de chiffre d’affaires) siégera désormais à parité dans le conseil d’administration de Yoplait, aux côtés de la coopérative de producteurs français Sodiaal qui, en 1964, avait fondé l’entreprise laitière. Pour faire quoi ? Voir grand. Avec 7% de parts de marché au niveau mondial, Yoplait est loin derrière Danone (21%). Mais l’objectif, promet la direction, est de réduire cet écart de moitié. General Mills, qui assurait depuis 1977 la distribution des produits Yoplait aux États-Unis en tant que franchisé, est déjà présent dans plus de cent pays. C’est nettement pas assez estime-t-on à Minneapolis, siège de la transnationale US. Grâce au mariage avec Yoplait, le tandem va partir à l’assaut de l’Amérique latine et de la Chine. Vu de loin, on ne voit pas bien à quoi tout cela rime. Traire une vache en Normandie pour l’expédier en petits godets à Bogota et à Shanghai...

Source : Le Figaro du 2 juillet 2011.
[!sommaire]