Créée en 2013, Deliveroo compte 60.000 livreurs dans 14 pays. L’entreprise britannique a connu un développement accéléré, pourtant elle n’est pas encore profitable, essuyant même une perte de 207,8 millions d’euros en 2017 et de plus de 150 millions en 2016. Ces pertes n’en attirent pas moins les grands investisseurs internationaux. Ainsi, Amazon, le géant américain de la distribution en ligne, est le principal contributeur d’une récente levée de capitaux de 575 millions de dollars (515 millions d’euros) réalisée par la plateforme de livraison. Deliveroo compte sur ces fonds pour toucher davantage de clients et lancer de nouveaux produits.
[!sommaire]