En présence de notre collègue, Romain Gelin.

À l’automne 2017, la plateforme "Belfius est à nous", portée par une trentaine d’organisations associatives et syndicales francophones et néerlandophones, rendait publique son intention d’empêcher la privatisation de la banque Belfius, propriétée de l’État belge depuis 2011. Au travers de nos actions nous mettions en avant le fait que Belfius était un des symptômes d’un système bancaire dangereusement défaillant.

Depuis, malgré les plans de relance liés à la crise du Covid, l’inertie de l’ensemble du secteur bancaire face au besoin, par exemple, de financement de la transition rend encore plus criante la nécessité de mettre les banques au cœur de nos attentions et revendications.

Aujourd’hui, les membres de la plateforme sont convaincu·e·s du besoin d’élargir le débat au-delà de Belfius et de faire émerger au sein même des associations comme la vôtre l’urgence d’un contrôle public sur les banques. Malgré les nombreux impacts au quotidien, notamment pour vos publics, cela semble abstrait bien qu’essentiel.

C’est pourquoi nous vous invitons à une table ronde des associations ce 26/4 de 13h30 à 17h30.

L’objectif de cette rencontre est de placer, comme nous l’évoquions dans notre communiqué de presse de fin février, le besoin de banques publiques comme levier vers :
 un accès au services bancaires de base dans un contexte de digitalisation ;
 un travail qui ait du sens dans le secteur financier ;
 le financement d’une transition écologique et sociale de l’économie.

Se voulant tourné vers les besoins concrets de chacune des personnes participantes et vers l’action, nous vous invitons à nous rejoindre tout en ayant préparé brièvement les questions suivantes :
 Quel est, particulièrement pour votre organisation, le problème des banques aujourd’hui ?
 Quels seraient les avantages pour vous d’une banque publique forte ?
 Quelles sont les actions ou réflexions déjà menées à ce sujet par votre structure ?
 Quelles sont les conditions nécessaires pour aller plus loin ?

Dans l’attente de vous rencontrer et de vous entendre, nous vous invitons à confirmer votre participation auprès de didier.palange financite.be[!sommaire]