Une soirée organisée par le Gresea, en présence de notre collègue, Cédric Leterme, et en partenariat avec l’asbl Barricade

Depuis les années 1990, la Wallonie mise sur ses aéroports de Liège et Charleroi pour relancer une dynamique de développement économique créatrice d’emplois, notamment pour les publics dits « peu qualifiés ».

Cette stratégie a permis de créer de nombreux emplois. Mais elle a aussi des coûts :
 Environnementaux d’abord, avec l’explosion des émissions de gaz à effet de serre et des autres pollutions et nuisances liées aux activités aéroportuaires.
 Économiques ensuite, puisque les aéroports ont nécessité des investissements publics colossaux et qu’ils continuent d’être massivement subventionnés.
 Sociaux enfin, puisque trop souvent dans le transport de passagers comme dans celui des marchandises, les conditions de travail sont précaires, pénibles et/ou mal rémunérées.
Face à ces constats, des collectifs et des organisations plaident pour un gel des projets de développement aéroportuaires wallons. Parfois, ils vont jusqu’à remettre en cause plus radicalement la place de l’aérien dans l’économie wallonne.
Ces réflexions et propositions suscitent toutefois des réticences chez des travailleurs et travailleuses concerné·es qui peuvent y voir, à tort ou à raison, une menace pour leur emploi et leur sécurité économique, une mise en cause de leur travail et de leur utilité sociale ou encore un déni de ce qu’ils et elles ont construit parfois sur des dizaines d’années.
Ces réticences sont parfaitement légitimes et on ne construira de toute façon rien de désirable en les ignorant. Reste alors la question qui nous occupera durant cette rencontre : comment penser une « transition écologique » à la fois pour et avec le monde du travail, en prenant comme point de départ l’exemple du développement aéroportuaire en Wallonie ?

Intervenant·es :

 Hans Elsen — secrétaire syndical CSC à l’aéroport de Bruxelles-National
 Daniel Tanuro — militant écosocialiste
 Hassan Lyazghi — délégué syndical FGTB chez TNT/Fedex
  Anne-Sophie Tirmarche — chargée de recherche au CVFE
Modérateur
 Cédric Leterme — chargé d’étude au GRESEA

*** ENTRÉE LIBRE***[!sommaire]