Discussion autour du Gresea Echos n°106 "L’insertion socioprofessionnelle : des prémisses militantes au dévoiement politique", en présence de notre collègue, Cédric Leterme.

Les conséquences de la crise sanitaire – et de sa gestion – ont été particulièrement éprouvantes pour les personnes que l’on qualifie aujourd’hui pudiquement « d’éloignées de l’emploi ». Maintenant que la « relance » est sur toutes les lèvres, ces mêmes personnes sont à nouveau prises pour cible, que ça soit via le débat sur les métiers en pénurie ou à travers l’activation des malades de longue durée.

La crise sanitaire aurait pourtant pu (et dû) être l’occasion de remettre à plat le rôle et la place du travail et de l’emploi dans nos sociétés – et donc aussi des dispositifs dits « d’insertion ».

Pour initier ce débat, nous proposons une discussion entre un collectif de travailleurs de l’ISP et un représentant du Réseau wallon de lutte contre la pauvreté (RWLP) autour d’un récent numéro de la revue Gresea Échos consacré à l’histoire, aux évolutions et aux impasses actuelles de l’ISP en Belgique francophone.

Avec :

  • Cédric Leterme (GRESEA)
  • Simon Hupkens (Inser’titude)
  • Delal Bahloul (RWLP)

Une conférence organisée dans le cadre de la Foire du livre politique de Liège, en partenariat avec le Collectif Inser’titude.
[!sommaire]