La pandémie de Covid-19 a révélé et, souvent, exacerbé plusieurs dimensions du rapport de production capitaliste qui, jusque-là, montraient moins leurs effets en Europe de l’Ouest que dans d’autres régions du monde. Qu’il s’agisse des conséquences environnementales du productivisme, du détricotage du statut salarial et des droits du travail, des fondations patriarcales de nos sociétés, des rapports hégémoniques sur la scène internationale, de l’approche autoritaire de la question sanitaire ou encore de la numérisation contrainte de l’économie, la pandémie de Covid-19 est bien plus qu’une simple « crise sanitaire ».

Mais, malgré la brutalité de ces révélations et l’urgence de la situation, force est de constater qu’il reste difficile d’articuler ces différentes dimensions dans un récit politique qui ouvre des perspectives de transformations sociales. Or, aujourd’hui comme hier, la construction d’un récit passe par le débat et la confrontation des idées.

C’est pourquoi le Gresea vous invite à venir discuter les liens entre pandémie et capitalisme.

Depuis deux ans, les chercheurs du Gresea analysent la pandémie à l’angle du capitalisme. Les résultats de ces recherches ont notamment fait l’objet de deux Gresea Échos collectifs  :

La discussion portera successivement sur différents enjeux transversaux. Chacun sera introduit par un ou plusieurs chercheurs et chercheuses du Gresea avant de laisser la place au débat.

Inscription gratuite mais souhaitée via le formulaire ci-dessous.

J’accepte que les données personnelles que j’encode dans le présent formulaire d’inscription soient collectées par le Gresea. Ces données sont utilisées à des fins exclusivement de traitement de l’inscription et ne sont pas communiquées à des tiers.

[!sommaire]