Mercredi 27 septembre, notre collègue, Romain Gelin, présentait le dernier numéro du Gresea Échos consacré aux négociations climatiques et à la neutralité carbone qu’il a coordonné. Il était accompagné de Franck Vanaerschot qui a rédigé l’un des articles de la revue, "La paix ne sera pas fossile".

Ce numéro se propose de revenir sur 30 ans de négociations climatiques au niveau international afin de mieux cerner les raisons permettant d’en expliquer les résultats, largement insuffisants. S’il s’agissait au départ de réduire les émissions de gaz à effet de serre, l’idée de neutralité carbone s’est imposée ces dernières années, et avec elle le maintien des combustibles fossiles, assortie de la promesse – par la technologie – d’absorber le surplus de carbone émis dans le futur, une véritable fuite en avant. Nous reviendrons aussi sur les décisions prises lors de la COP26, notamment sur le fonctionnement des marchés du carbone et les engagements du secteur financier.

Pour écouter ou réécouter l’émission :

Neutralité carbone : fuite en avant climatique

Lisez l’édito et commandez ce numéro.