Gresea Echos

Le Gresea échos dans les librairies de Bruxelles


Librairie Joli Mai

Librairie Tropismes

Librairie Aurora  : Avenue Jean Volders 34, 1060 Saint-Gilles

Point Culture

Librairie Filigranes

Articles de cette rubrique

  • La crise et la gauche

    , par Gresea

    Crise du système économique ou crise d’une pensée alternative ? Sans doute, ces deux vont de pair.
    On ne reviendra pas ici sur la débâcle des certitudes sur lesquelles les élites économiques ont bâti leurs châteaux de sable, sinon pour pointer, venant de ces élites à la manière d’un Je vous salue Marie, (...)

  • Le Sud n’existe pas

    , par Gresea

    Le Sud n’existe pas Depuis que le Sud existe, c’est-à-dire depuis qu’on l’a inventé, et avec lui toutes les étiquettes normatives qu’on lui accole (l’impératif de "développement", l’exotisme du "bon sauvage" éducable, le business paternaliste de la "coopération", l’idéalisme de "l’interdépendance" radieuse (...)

  • Banque centrale européenne

    , par Gresea

    Banque centrale européenne : gardien d’une Europe politique monétariste La Banque centrale européenne (BCE), pas le genre de sujet qui soulève les passions en dehors du cercle étroit des économistes. Et pourtant, le cas de la BCE est intéressant. Car il montre comment fonctionne le piège libéral. (...)

  • L’économie des entreprises transnationales

    , par Bruno Bauraind, Erik Rydberg

    L’économie, c’est nous En entamant en 2005 la construction d’un Observatoire des entreprises sur son site, le Gresea n’a d’une certaine manière fait que combler un vide. Depuis longtemps, en effet, existent des sites qui apportent une information critique sur les agissements des entreprises (...)

  • L’autre économie

    , par Gresea

    L’autre économie Ce numéro reproduit quelques textes représentatifs de nos travaux en 2007. Pour partie, c’est une manière de leur donner un second souffle. Ce sont des analyses d’éducation populaire sur des thèmes d’actualité qui ont fait l’objet de discussions et de débats, certes, mais ils sont restés (...)