Économie politique internationale

Articles de cette rubrique

  • La nouvelle catastrophe minière de Brumadinho et son lourd tribut

    , par Raf Custers

    Quelque 300 personnes sont portées disparues après la rupture d’un barrage dans une mine de fer à Brumadinho, ce 25 janvier au Brésil. Si 65 décès ont été comptabilisés, le nombre de morts ne cesse d’augmenter. La catastrophe frappe le cœur de l’État de Minas Gerais. C’est déjà dans cet État que la rupture (...)

  • Le pillage musclé par l’hyperextractivisme

    , par Raf Custers

    Le pillage de notre planète est entré dans une nouvelle ère : l’hyperextractivisme. Dans la lutte séculaire pour le profit, les grandes multinationales passent à la vitesse supérieure. Ce qu’il en coûte pour l’humanité et la nature est secondaire pour ceux que Stendhal appelait les happy few.
    PHOTO : (...)

  • Devoir de vigilance : la transparence comme préalable ?

    , par Romain Gelin

    Les sociétés transnationales (STN) sont au centre de l’attention depuis plusieurs décennies. Des violations des Droits Humains et de l’environnement ont été observées à de nombreuses reprises, de l’industrie de l’habillement au Bangladesh à l’exploitation pétrolière en Équateur, avec pour point commun (...)

  • Le Sud n’existe pas ?

    , par Bruno Bauraind

    Le titre de cette contribution est un emprunt. À l’origine, il s’agit de l’intitulé du Gresea Échos n°56 paru fin 2008. Il peut choquer, mais il résume assez bien les débats qui, depuis 1978, animent le Gresea. Comment approcher le « Sud » sans paternalisme, sans y plaquer une grille d’analyse percluse de (...)

  • La filière de production comme méthode de compréhension du monde

    , par Bruno Bauraind

    À la fin des années 1970, alors que le Gresea se cherche encore un endroit pour mener ses activités et même un nom définitif, il s’est déjà donné une problématique générale et une méthode d’analyse. Dans la brochure publiée lors des 25 ans du Gresea, Érik Rydberg revient sur cette approche spécifique de la (...)