Grève

Articles sous ce mot clé

  • Faire grève, c’est pratiquer la démocratie

    , par Bruno Bauraind

    Une carte blanche de Bruno Bauraind dans les colonnes du Soir. Plus qu’un droit qu’il faudrait « encadrer », la grève est avant tout une pratique nécessaire au fonctionnement de la démocratie politique et sociale.
    La grève préavisée des cheminots ce mardi 10 octobre n’échappera pas à la règle. Comme les (...)

  • Conflit social chez GSK Biologicals à Wavre et Rixensart

    , par Natalia Hirtz

    Le jeudi 3 septembre, entre 200 et 300 travailleurs de GSK ont démarré une action de grève. L’action en front commun des syndicats vise à dénoncer le non-respect d’une convention collective du travail. Ils protestent contre le nouveau système d’évaluation individuelle, par lequel les travailleurs doivent (...)

  • La grève, le pain et les roses

    , par Erik Rydberg

    Il y a eu « tournant néolibéral ». Cela ne souffre pas discussion. Mais : « tournant », aussi, dans le mouvement ouvrier ? Là, plus ancien, il se cherche à nouveau. La grève en est un révélateur.
    C’est naturellement une question à poser à des étudiants en sciences économiques, en première année, histoire (...)

  • Caterpillar, Lockheed : grèves en chaîne aux États-Unis

    , par Erik Rydberg

    Les travailleurs étatsuniens débraient. Caterpillar dans l’Illinois, les cheminots de Canadian Pacific, les travailleurs de Lockheed Martin au Texas, la liste s’allonge. Selon le ministère de l’Emploi, les arrêts de travail sérieux (définis comme impliquant plus de 1.000 travailleurs bloquant plus d’un (...)

  • H&M, Zara et Gap : sans usine égal sans responsabilité ?

    , par Bruno Bauraind

    Du 13 au 16 septembre 2010, une grève de 4 jours a secoué le secteur de la confection au Cambodge. Cette action collective a mobilisé près de 200.000 travailleurs de quelques 90 usines textiles du pays. Les travailleurs exigeaient une augmentation du salaire minimum de 73 euros par mois. La grève a (...)

  • Kraft Foods Herentals agit sur délation

    , par Erik Rydberg

    L’usine de biscuits LU à Herentals, passée sous la coupe de Danone puis, 2008, sous celle de Kraft Foods, a connu un conflit social à la suite du renvoi d’un travailleur qui, malgré ses 28 ans dans la maison, s’est vu licencié du jour au lendemain. C’est le motif du renvoi qui, en plus de soulever la (...)

  • Le linge sale à la lingerie Lejaby : ses ouvrières

    , par Erik Rydberg

    C’est le genre d’histoire qui se répète presque tous les jours. Les noms des entreprises changent, la pratique est la même. Lejaby est un fabricant de lingerie français réputé qui existe depuis 1930 mais, sans doute, plus pour longtemps. Depuis le début du mois de septembre 2010, avec le soutien de la (...)

  • Foxconn ou les enseignements économiques du suicide

    , par Bruno Bauraind

    Foxconn (Hon Hai) puis Honda, les conflits sociaux ont tendance à se succéder ces derniers temps dans les bassins industriels chinois. Outre l’inquiétude que les revendications salariales des ouvriers chinois provoquent dans les maisons mères occidentales ou japonaises, c’est sans doute la réaction (...)

  • Unilever et ses ateliers de labeur (français)

    , par Erik Rydberg

    On connaît l’image classique de la chaussure Nike découpée en rondelles : autant, dans le prix de vente, va à Nike, autant aux intermédiaires, autant aux grossistes et détaillants et des miettes aux travailleurs d’Asie qui l’ont fabriquée. Scan-da-leux ! On aurait cependant tort de penser que ce type de (...)

  • Problème d’allumage pour Bosch en Inde

    , par Erik Rydberg

    L’équipementier automobile allemand Bosch est présent en Inde depuis 1953. Il y a établi douze usines et quatre centres de recherche qui, en tout, emploient 18.000 travailleurs. Le niveau des salaires n’y est pas pour rien. Cela ne coûte pas très cher. C’est sans doute le calcul. (Avec Siemens, Bosch (...)

  • Ikea France a un problème d’image syndical

    , par Erik Rydberg

    Le mouvement de grève entamé début février 2010 par les travailleurs français de la multinationale suédoise de l’ameublement bon marché Ikea ne renvoie, dans la presse, qu’assez accessoirement à une affaire de salaires. Certes, on y apprend que les 9.000 travailleurs d’Ikea France exigent une (...)

  • Royal Boch, c’est une "alter-renaissance" ?

    , par Erik Rydberg

    La renaissance de la Manufacture Royale Boch tient du conte de fées. Implantée depuis 1840 à La Louvière, ce fleuron de la faïence belge semblait vivre ses dernières heures. En état de cessation de paiement (novembre 2008), secouée depuis 30 ans par des faillites à répétition, la Royale Boch (...)

  • Caterpillar dégraisse (par le bas)

    , par Erik Rydberg

    Imaginons un instant une entreprise gérée dans l’intérêt collectif. Lorsque les affaires vont bien, elle mettra de côté une partie du surplus pour pouvoir faire face aux éventuels revers de fortune et les surmonter sans sacrifier une partie du personnel. Ce n’est pas ainsi cela que cela marche (...)

  • Grève chez Boeing pour un partage décent des profits

    , par GRESEA ASBL

    Appuyée par 87% des votants, la décision du puissant syndicat des mécaniciens de Boeing de débrayer aux États-Unis (usines des États d’Oregon, de Washington et du Kansas) pour des meilleurs salaires est devenue effective le samedi 6 septembre 2008. C’est un rejet de la contre-proposition de la (...)

  • Les grévistes de Dacia-Renault obtiennent 28%.

    , par GRESEA ASBL

    Le vendredi 11 avril 2008, après près de trois semaines de grève, les travailleurs de la filiale roumaine Dacia de Renault à Pitesti ont mis fin à leur action – en obtenant, demi victoire, une augmentation de 28% pour tous (accompagnée d’une prime d’intéressement égale à un mois de salaire brut), au (...)

  • Grève virtuelle chez IBM.

    , par Bruno Bauraind

    Le 27 septembre 2007, 1.853 salariés d’IBM de 30 pays différents décidaient d’entamer une grève pour soutenir des salariés italiens de la multinationale américaine. L’objet du désaccord : la suppression de la participation des salariés aux résultats de l’entreprise. Cependant, le poids des représentations (...)

  • Grève sur les salaires au Carrefour de Marseille.

    , par GRESEA ASBL

    Le 1er février 2008 est une date symbolique pour les syndicats français de la grande distribution. Pour la première fois s’est tenu un mouvement de grève de grande ampleur dans un secteur caractérisé par un faible taux de syndicalisation. La Centrale Générale des Travailleurs (CGT) a ainsi estimé à 80% (...)

  • Travail versus CO² : ouvriers d’ArcelorMittal Seraing en otage.

    , par Bruno Bauraind

    Ce 21 janvier 2008 et pour une durée de 24 heures, les travailleurs des usines et filiales du groupe Arcelor Mittal de Liège ont arrêté le travail. Pour les ouvriers, il s’agit de dénoncer le retard pris dans la relance du Haut Fourneau 6 (HF6) de Seraing – mis au repos en 2005 - ainsi que le chantage (...)

  • Affaire Laval : capital contre travail.

    , par Erik Rydberg

    La décision rendue par la Cour européenne de justice dans l’affaire Laval a été perçue comme une gifle par les syndicats. C’est dans l’ordre des choses. Peuplée de magistrats acquis à l’intégrisme du marché, la Cour est réputée pour ses "coups de forces juridiques" – l’expression est de Dominique Wolton (La (...)

  • Grève contre dumping : OK de la Cour européenne.

    , par Erik Rydberg

    La Cour de justice européenne a rendu, le mardi 11 décembre 2007, un jugement favorable aux actions syndicales contre le dumping social pratiqué par la société finnoise de ferry Viking Line. Pour mémoire, celle-ci avait placé un de ses navires sous pavillon (de complaisance) estonien pour, ainsi, (...)

  • La solidarité entre travailleurs fait plier Sidmar Arcelor.

    , par GRESEA ASBL

    Fin août 2007, 60 employées de la société de nettoyage General Office Maintenance (GOM) ont mené une grève devant l’usine sidérurgiste d’Arcelor (ex-Sidmar) à Gand. Des femmes d’ouvrage qui font grève devant une usine sidérurgiste peut paraître paradoxal. Pas tellement. En effet, ces 60 travailleuses sont (...)

  • Les ouvriers de Ford débrayent (Russie).

    , par Erik Rydberg

    L’information est courte mais, dans brièveté, évocatrice. Le débrayage des 1.500 travailleurs russes de l’usine Ford à Vsevolozhsk (région de Leningrad) a démarré dans la nuit du lundi au mardi (19-20 novembre 2007), à minuit pile. C’est une heure où peu songent à entamer un bras de fer. Nuit noire, le (...)

  • Les grèves des charbonnages (1948) in memoriam

    , par Erik Rydberg

    On aurait tort de penser que le totalitarisme serait chose exotique. Voir le cas des grandes grèves des charbonnages en France. On est en 1948. Il faut reconstruire le pays. Cela a un prix. Au gouvernement, gaullistes et communistes exhortent les mineurs de mettre les bouchées doubles pour (...)

  • Grève d’avant-garde des cheminots allemands.

    , par Erik Rydberg

    Vendredi 12 octobre 2007, le syndicat des conducteurs de locomotives GDL en était à son troisième essai. Préavis de grève sur les lignes régionales de Deutsche Bahn – et ce après avoir dû renoncer, en août et le 5 octobre, de frapper plus grand, à la suite d’interdictions de la justice allemande, jugeant (...)

  • General Motors : leçons d’une grève.

    , par Erik Rydberg

    La grève de 48 heures (du lundi 25 au mercredi 26 septembre 2007) des 73.000 travailleurs de l’United Auto Workers (UAW) dans les 82 usines de General Motors aux États-Unis a été saluée de diverses manières. Une "bombe atomique" clamera la presse locale de Detroit le jour J, et en effet, depuis 1970 (...)

  • Chez Kronenbourg, les travailleurs veulent du travail décent.

    , par Erik Rydberg

    Action syndicale instructive que celle des travailleurs de Kronenbourg, à Obernai (Bas-Rhin, France). Elle intervient en effet à un moment où un mouvement syndical international se dessine pour faire du "travail décent" son cheval de bataille. Par communiqué de presse daté du 8 juin 2007, ainsi, (...)

  • Et en Allemagne, la grève continue (Telekom).

    , par Erik Rydberg

    Les travailleurs de l’ex-RTT allemande, Deustche Telekom (participation publique réduite à 30%), ont célébré le mois nouveau à leur manière. Au 1er juin 2007, ils s’apprêtaient à entrer dans leur quatrième semaine de grève. "Nous irons jusqu’à la fin de l’année s’il le faut," a dit Frank Bsirske, le leader (...)

  • Déqualification collective chez Deutsche Telekom.

    , par GRESEA ASBL

    Deutsche Telekom est le numéro un européen des télécommunications. Ancien service public, il a été privatisé en 1995. Maintenant, cela fonctionne comme n’importe quelle boîte. On vit le stress des résultats trimestriels, on doit caresser les "investisseurs" dans le sens du poil, on surveille sa cotation (...)

  • Révolte des "bas salaires" de l’Est contre Michelin et Renault.

    , par Erik Rydberg

    Le "shopping" de main-d’œuvre bon marché par les multinationales est une pratique bien connue. On peut aller très loin, en Asie, ou plus près, dans l’Europe de l’Est, où les salaires restent tout à fait intéressants. D’aucuns, ainsi, ont prédit le déménagement de toute l’industrie automobile européenne (...)

  • Grèves des travailleuses sous-traitées en Ile Maurice.

    , par Erik Rydberg

    L’Ile Maurice, discrètement "établie" dans l’Océan Indien, fonctionne largement grâce à ses zones franches, sa main-d’oeuvre importée (Chine, Sri Lanka, Bangladesh, Inde – quelque 30.000 migrants, surtout des jeunes femmes, sur une population totale d’environ un million) et ses entreprises de (...)

  • Mobilisation contre la privatisation totale de La Poste.

    , par Erik Rydberg

    Nous avons déjà évoqué le projet de la Commission européenne de procéder, d’ici au 1er janvier 2009, à la privatisation totale des services publics postaux européens (ici lien au newsflash) en lui enlevant son dernier monopole sur les courriers de moins de 150 grammes, le segment le plus lucratif. Ce (...)

  • Grève sauvage à Hyundai (Corée du Sud).

    , par GRESEA ASBL

    Les travailleurs de l’usine sud-coréenne Hyundai, 6e producteur mondial, ont débrayé le 15 janvier 2007 après avoir, depuis le 28 décembre, refusé de prester toute heure supplémentaire. Motif : le paiement des primes de fin d’année, que la direction voulait ramener à 100% du salaire mensuel (plutôt que (...)

  • Grève payante (86 jours...) chez Goodyear.

    , par GRESEA ASBL

    Goodyear, le célèbre fabricant américain de pneus, a annoncé le 29 décembre 2006 qu’un préaccord a été trouvé avec le syndicat des métallos United Steelworkers (USW). Ce "cessez-le-feu" intervient au 86e jour d’une grève qui a paralysé douze états-uniens. En cause, les projets de la direction de Goodyear de (...)

  • Les travailleurs indiens débrayent contre... l’outsourcing.

    , par Bruno Bauraind

    Les trois principaux syndicats du secteur bancaire en Inde ont lancé une campagne contre les délocalisations. Dans ce cadre, l’Indian Banks Union a voté un appel à la grève qui devrait toucher près d’un demi million d’employés, espérant ainsi lutter contre une décision de la Banque centrale indienne (...)

  • Grève des travailleurs indiens de Toyota : pas assez corvéables ?

    , par GRESEA ASBL

    L’affaire ne manque pas d’être instructive. Les travailleurs d’Europe, on le sait, sont régulièrement soumis à un chantage du type : si vous ne faites pas des journées longues pour pas cher, il nous faudra délocaliser en Chine, où ils font cela tout naturellement... En Europe, seulement ? Eh, bien non, (...)