Eluder normes environnementales

Articles sous ce mot clé

  • Volkswagen, un crash en ralenti

    , par Erik Rydberg

    La publication des résultats 2015 de Volkswagen n’a pas manqué de faire du bruit. Perte nette sèche de 1,6 milliards d’euros, soit quelque 64 milliards de nos anciens francs belges – et son premier déficit depuis 1993, sa plus grosse perte en 79 années d’existence. C’est comme on dit "suite et pas fin" (...)

  • BHP Billiton et Vale démasqués par un barrage brisé (Brésil)

    , par Raf Custers

    Une double rupture de barrages plonge le Minas Gerais au Brésil dans ce qui pourrait être la plus grande catastrophe environnementale d’origine industrielle que cet État n’ait jamais connue. La catastrophe s’est produite le jeudi 5 novembre à la mine de fer Germano, exploitée par l’entreprise Samarco. (...)

  • Volkswagen, Betrugswagen, Fraudewagen…

    , par Erik Rydberg

    L’escroquerie organisée à grande échelle par Volkswagen (qu’on rebaptisera volontiers Betrugswagen, en français Fraudewagen) n’en finit pas d’élargir les cercles du scandale, David Bach allant jusqu’à (FT du 28/9) le comparer à celui d’Enron, coulé corps et biens en 2001, pour supputer l’éventuelle (...)

  • Notre-dame-des-landes, l’écologie version Vinci

    , par Lise Blanmailland

    Avec un chiffre d’affaires en 2012 de 38.633 millions d’euros, l’entreprise française Vinci, spécialisée dans les secteurs du bâtiment et travaux publics et de la concession de services publics, peut s’enorgueillir du titre de premier groupe mondial de concession et de construction. En décembre 2010, (...)

  • Déchets dangereux : Wal-Mart à nouveau condamné

    , par Romain Gelin

    81 millions de dollars : c’est la somme que Wal-Mart a accepté de payer après avoir plaidé coupable afin de mettre un terme aux poursuites pour violation du Clean Water Act en Californie et de la loi relative aux pesticides dans l’État du Missouri. Le groupe a notamment reconnu, après une enquête du (...)

  • Eternit, un jugement pionnier

    , par Erik Rydberg

    La condamnation le lundi 13 février 2012, à Turin, des administrateurs d’Eternit Italie, dont le milliardaire suisse Stephan Schmidheiny et le baron belge Louis de Cartier de Marchienne, tous jugés responsables de la mort de près de 3.000 personnes en Italie, ouvriers ou habitants de villes où (...)

  • British Petroleum fabrique une catastrophe

    , par Erik Rydberg

    Près d’un mois après l’explosion de la plateforme de forage Deep Horizon de la British Petroleum, le 20 avril 2010, le pétrole continue à jaillir dans le golfe du Mexique au large des côtes de la Louisiane. A la commission d’enquête sénatoriale, on a le spectacle d’opérateurs qui se rejettent la faute, (...)

  • Google laisse une grosse empreinte (écologique)

    , par Erik Rydberg

    L’économie "clean", sans gaspillage de ressources naturelles, rime avec Internet ? Pas vraiment. Le simple fait de procéder sur Internet à deux recherches sur Google équivaut à la même émission de gaz carboniques que l’acte de faire chauffer une bouilloire pour préparer du thé. Chaque recherche sur (...)

  • L’Equateur pour Chevron, une république bananière ?

    , par GRESEA ASBL

    "Nous ne pouvons laisser les petits pays jouer avec les c… des grandes entreprises [comme Chevron], des entreprises qui ont réalisé des investissements importants à travers le monde." Le parler "vrai" est chose plutôt rare chez les multinationales mais, donc, parfois cela leur échappe : c’est ainsi (...)

  • La révolution verte selon Monsanto.

    , par GRESEA ASBL

    En octobre 2007, malgré la position de l’Organisation mondiale du Commerce (OMC) contre les barrières à l’importation, la Commission européenne prônait le principe de précaution face à l’introduction de deux nouveaux maïs transgéniques. Peu importe, pour les multinationales de l’agrobusiness, le processus (...)

  • Procès de l’Erika : Total responsable.

    , par Bruno Bauraind

    Le 20 décembre 1999, le tanker l’Erika faisait naufrage au large des côtes bretonnes. Construit en 1975, le rafiot battant pavillon maltais allait déverser plus de 20.000 tonnes de fuel dans l’Atlantique pour un préjudice global estimé à près d’un milliard d’euros. Huit ans après cette catastrophe (...)

  • Clear Channel et JCDecaux ? Pollution visuelle !

    , par Erik Rydberg

    Cela ne fait naturellement pas plaisir. Chez les publicitaires, on veut dire. En septembre 2007, la ville de Sao Paulo, au Brésil, a pris un règlement interdisant les panneaux publicitaires. Clear Channel, le numéro un mondial de cette forme de pollution visuelle a attaqué la décision en justice. (...)

  • Trafigura déverse nos poubelles toxiques en Côte d’Ivoire.

    , par GRESEA ASBL

    Dans la nuit du 19 au 20 août 2006, 528 tonnes de déchets toxiques déchargés d’un paquebot en provenance des Pays-Bas ont été dispersées dans une dizaine de décharges à travers la capitale de la Côte d’Ivoire. L’affréteur du navire battant pavillon panaméen est une société transnationale néerlandaise, (...)

  • Coca Cola accusé d’assécher des sources d’eau en Inde.

    , par GRESEA ASBL

    Coca Cola a été durement critiqué au début de l’année 2006 comme étant à l’origine de pénurie d’eau dans certains pays du tiers-monde où les ressources en eau sont rares. Le groupe de pression War on Want a notamment montré l’influence très néfaste de Coca Cola dans certains Etats de l’Inde ainsi qu’en (...)

  • Projet de papeteries industrielles en Uruguay : le conflit continue.

    , par GRESEA ASBL

    Depuis fin janvier 2006, l’installation des papeteries Botnia (Finlande) et Empresa Nacional de Celulosa de Espana (ENCE) à la frontière urugayo-argentine a de nouveau "fait monter la fièvre" dans la région. L’entreprise est en effet accusée par les autorités argentines de nuire gravement au milieu (...)

  • Umicore, responsable de cancers du poumon ?

    , par GRESEA ASBL

    1.800 personnes auraient contracté le cancer du poumon à Balen, Lommel et Overpelt à cause de la fumée de cadmium provenant des fabriques de l’usine métallurgique Umicore. 1.680 cas se seraient révélés mortels. L’information a été publiée dans le journal médical "The Lancet Oncology" et est basée sur des (...)

  • Amende record pour DuPont aux Etats-Unis.

    , par GRESEA ASBL

    En décembre 2005, l’entreprise DuPont a accepté de payer 10,25 millions de dollars d’amendes ainsi qu’une somme de 6,25 millions de dollars pour financer des projets environnementaux. Cette transaction "à l’amiable" - la plus lourde sanction administrative dans le domaine de l’environnement prise par (...)