Sur l’agenda

juillet 2017 - juin 2018

  • juillet
  • Le Gresea sera présent au « IV Congrès Latino-américain et caribéen des sciences sociales », organisé par la Faculté latino-américaine de sciences sociales (FLACSO), qui se déroule à Salamanque du 17 au 19 juillet 2017. Natalia Hirtz présentera deux communications : une analyse générale sur les politiques (...)

  • septembre
  • Le Gresea organise en partenariat avec Bruxelles Laïque et Riposte CTE, le Jeudi 28 septembre 2017 à 19h30 à Bruxelles, une rencontre débat autour de la sortie du livre : « Pour une réduction collective du temps d’emploi »
    « Pour une réduction collective du temps d’emploi » est le premier livre édité (...)

  • octobre
  • Dans le cadre de la Quinzaine de la solidarité de la Ville de Bruxelles, le Gresea organise une soirée débat "Chassés pour le charbon" le 11 octobre 2017 à 18h au Boomcafé, 7 rue Pletinckx, 1000 Bruxelles
    Bien qu’éloignées dans l’espace, les migrations internes en Colombie et l’économie fossile chez (...)

    Boomcafé
    7 rue Pletinckx, 1000 Bruxelles

  • Malgré des négociations houleuses et d’âpres tensions au sein de la majorité fédérale, le Gouvernement Michel semble être parvenu à un accord sur la réforme de l’impôt des sociétés (ISOC).
    Cet accord, "neutre budgétairement" selon le Gouvernement, prévoit une diminution graduelle du taux nominal d’imposition (...)

    Université populaire
    Rue de la Victoire, 26 à 1060 Bruxelles

  • Les syndicats dans l’alternative

    Face aux crises sociales et écologiques, l’expression « TINA-There is no alternatives » est depuis quelques années mis à mal par divers mouvements sociaux à travers la planète. Se revendiquant tantôt « anticapitalistes », « décroissants » ou « de transition », ils construisent un nouveau paradigme et expérimentent de nouvelles manières de « faire société ». Comment articuler une pensée et un projet radical de société au-delà de la croissance ? Quels rôles les syndicats peuvent jouer dans les rapports de force face à la puissance organisée des transnationales et de la finance qui menacent ces alternatives ? Comment le mouvement syndical intègre ces alternatives et/ou les freine ?

    Avec :
    Olivier Bonfond (économiste, conseiller au Centre d’Education populaire André Genot CEPAG / FGTB, militant au Comité pour l’abolition des dettes illégitimes CADTM, auteur de « Il faut tuer TINA : 200 propositions pour rompre avec le fatalisme et changer le monde ») ;
    Laurence Blésin (‎Directrice chez FEC - Formation Education Culture / CSC) ;
    Alain Tondeur (à confirmer)
    et la présence de Ludovic Voet (Jeunes CSC) et Angela Sciacchitano (Jeunes FGTB)

    Partenariat : Formation Education Culture, Rencontre des Continents, CEPAG, Quinoa, Econosphères

    Théâtre National
    Boulevard E. Jacqmain, 111-115
    1000 Bruxelles

  • Le divorce entre l’emploi et le revenu semble se consommer au 21e siècle. Menace à combattre ou opportunité à saisir ? Les réponses à cette question reflètent des projets de société et des lignes de tension au sein des mouvements progressistes. Au-delà d’un ’pour ou contre le revenu universel’, il est question de comprendre les enjeux de la justice sociale dans une économie qui soumet le travail à une mutation sans précédents. L’idée est aussi d’apporter une analyse des enjeux spécifiques des activités non rémunérées, et donc à la place des femmes.

    Avec Bernard Friot (réseau Salariat) et Valérie Lootvoet (Université des femmes), animé par Anne Dufresne (GRESEA)

    Théâtre National
    Boulevard E. Jacqmain, 111-115
    1000 Bruxelles

  • novembre
  • Le Gresea organise son cinquième café politique à l’occasion de la sortie du dernier Gresea Échos N°91 L’avenir (fissuré) de l’Europe.
    L’Union européenne se cherche un avenir. Trouvera-t-elle la voie dans les scénarios proposés par la Commission ? Rien n’est moins sûr tant l’exercice semble superficiel. (...)

    Vieille Chéchette, 2-6 rue du Monténegro, 1060 Saint-Gilles

  • Depuis de trop nombreuses années, la sécurité sociale est l’objet d’attaques, de critiques, de rumeurs, de prétendus constats. Les cotisations sociales patronales empêcheraient les employeurs d’engager, les pensions seraient impayables, les soins de santé feraient l’objet de gaspillage, les personnes bénéficiant d’allocations de chômage seraient des profiteurs…

    Centre Culturel de Thuin Haute Sambre
    Rue des Nobles, 32 à 6530 Thuin.

  • Le Groupe de Recherche pour une Stratégie économique alternative (Gresea) sera cette année à nouveau présent à la Foire du livre politique 2017 (10e édition) à Liège.
    Vous y trouverez notre revue trimestrielle thématique GRESEA Echos ainsi que la collection "L’autre économie" que nous dirigeons auprès de l’éditeur Couleur livres.

    La Cité Miroir
    Place Xavier Neujean, 22 - 4000 Liège

  • décembre
  • Riposte.cte et le Gresea vous proposent une soirée conférence-débat sur la crise de l’emploi et sur les pistes « pour en sortir » qui sont actuellement sur la table au sein d’une gauche qui se cherche un souffle nouveau :

    Revenu de base ou allocation universelle ? Salaire à vie ? Réduction collective du temps d’emploi ?

    A la Cité Miroir-Sauvenière, Salle Ferrer
    Place Xavier Neujean, 22, 4000 Liège

  • 19:00 : Début
    Introduction : par Alter Summit

    19:10 – 19:40 : Eléments d’analyse prospective
    Vers quelles relations de travail nous dirigeons-nous ?
    Avec :
    Werner Rügemer, aktion ./. arbeitsunrecht, Allemagne
    Giulia Frosecchi, Université de Trento, Italie

    19:40 – 20:30 : Panel syndical
    Commet construire une stratégie effective dans les prochaines années ?
    Avec :
    Verveine Angeli, Solidaires, France
    Laurent Pirnay, CGSP Wallonne, Belgique
    Mikel Noval/ Laura Gonzalez de Txabarri, ELA, Espagne
    Gabriele Sterkel, Ver.di, Allemagne

    20:30 – 21:30 : Discussion avec le public
    21:30 – 22:00 : Echange entre les orateur.rices
    22:00 : Fin

    Informations : info altersummit.eu

  • En collaboration avec le CADTM et le GRESEA

    « Le Monde, malade de la Finance »

    (ou : Comment identifier le rentier, comment vaincre la finance ? )

    Avec Henry Houben, auteur du livre au titre éponyme

    à La Zone
    42, Quai de l’Ourthe, à Liège

  • janvier 2018
  • Alors qu’on les croyait fermées, appartenant définitivement à l’histoire économique et sociale de nos régions, les mines en Europe sont-elles amenées à reprendre une place de choix dans la stratégie énergétique de l’Union européenne ? Après leur avoir préféré l’exploitation coloniale, les industriels (...)

    La Vielle Chéchette, café-bouquinerie
    Rue Monténegro 2-6, 1060 Saint-gilles

  • Quelles alternatives au libre-échange ?
    Avec Jacques Sapir et Jean-Christophe Defraigne
    Le 25/1/2018 à 19h
    Université populaire, rue de la Victoire, 26 à 1060 Bruxelles

    Université populaire
    rue de la Victoire, 26 à 1060 Bruxelles (Métro Porte de Hal).

  • mars
  • Raf Custers, chercheur au Gresea et auteur du livre "Chasseurs de Matières Premières" interviendra lors de la soirée-présentation du livre de Ludo De Witte, "L’Ascension de Mobutu".

    Bruxelles VUB Aula Q-A
    13, av de la Plaine
    1050 Ixelles

  • Rencontre autour de l’ouvrage de Marie-Laure Dufresne-Castets "Un monde à gagner. La lutte des classes au tribunal". En présence de Mireille Jourdan, Filip Dorssemont et Jan Buelens.

    ULB-Campus Solbosch - 12e étage du Bât S - Salle de séminaire Stein Rokkan - S.12.227
    44, av. Jeanne - 1050 Bruxelles

    | 0

  • mai
  • Début mars, Donald Trump exprimait sa volonté d’augmenter les taxes à l’importation sur l’acier (25%) et l’aluminium (10%). Objectif affiché : protéger les entreprises métallurgiques nationales. La Chine, gros producteur mondial d’acier accusé d’organiser un dumping massif en subventionnant le secteur, est la première visée. Les autorités chinoises ont répondu par des taxes sur les produits étasuniens, occasionnant elles-même une réplique américaine sur les produits chinois. Cet emballement réveille les craintes d’une guerre commerciale mondiale.

    Comment analyser ces mesures protectionnistes ? Quels seront leurs effets sur l’économie ? Et quelles conséquences peuvent-elles avoir sur les travailleurs à travers le monde ? Autant de questions auxquelles nous essayerons de répondre, avec :

    - Mathieu Parenti, professeur de commerce international à l’ULB
    - Henri Houben, économiste au Gresea, militant à Attac Bruxelles 2

    Prix libre, mais inscription souhaitée à : admin attac.be

    Conférence co-organisée par Rethinking Economics Saint-Louis et Attac Bruxelles 2

    Université Saint-Louis, auditoire 3
    Boulevard du Jardin Botanique 43 - 1000 Bruxelles

  • Suite à l’explosion de la crise, banquiers, financiers et politiques annonçaient une grande moralisation du système financier et bancaire. Nicolas Sarkozy en septembre 2008 proposait même une restructuration de grande ampleur de tout le secteur bancaire mondial. Rien de tout ça n’a eu lieu, pis encore, les banques s’amusent à poursuivre juridiquement toute personne protestant contre leurs méfaits.

    Au-delà de l’impact significatif sur les finances publiques, il importe avant tout de pointer les coûts sociaux causés par la crise et surtout la gestion qui en a été faite. L’augmentation de la dette publique qui a suivi les sauvetages bancaires a ensuite été utilisée comme prétexte pour justifier des mesures d’austérité et des réformes structurelles toujours en cours aujourd’hui. Ces mesures touchent le droit du travail, le secteur de la santé, les pensions, le chômage, mais concernant les banques c’est le néant !

    C’est pourquoi au CADTM, nous proposons des mesures radicales pour rendre les banques au service de la population : réduire leur taille, simplifier leur fonctionnement et les reconnecter au réel, interdire la spéculation ou encore socialiser le secteur bancaire dans son ensemble.

    La socialisation du secteur bancaire permettrait de soustraire les citoyens et les pouvoirs publics à l’emprise des marchés financiers tout en se réappropriant les choix de financement, et rediriger l’activité bancaire vers son objectif initial, l’intérêt général.

    Pour en débattre, rendez-vous le mardi 22 mai 2018 à 19h à l’uLiège, Salle Lumière, place du 20 août à Liège, en présence de Jeanne Chevalier (responsable du livret Banques de la France Insoumise) et d’Éric Toussaint (porte-parole du CADTM International).

    Prix libre

    Soirée soutenue par Attac Liège, la CNE, le GRESEA, le CEPAG, Financité et ACiDe Liège.

    uLiège, salle Lumière - 19h-
    Place du 20 août

  • Avec Valérie Lootvoet, Bruno Bauraind et Michel Cermak.
    Si elle est un pilier historique des revendications du mouvement ouvrier, la réduction du temps de travail (RTT) ne se pose plus vraiment aujourd’hui dans les termes d’une baisse généralisée et interprofessionnelle de la durée du travail, mais (...)

    Sleep Well Youth Hostel
    Rue du Damier 23, 1000 Bruxelles (Salle Schuman) (Tram et Métro Rogier)

    | 0

  • juin
  • Soirée conviviale autour d’un verre en présence des membres de l’équipe de la revue ainsi que les coordinateurs et coordinatrices du dossier SYNDICALISME (juin 2018 - 80 pages).
    Nombreux numéros à prix réduits !
    La bouquinerie du café coopératif La Vieille Chéchette sera ouverte ! (...)

    la Vieille Chéchette
    Rue du Monténégro 2, 1060 Saint-Gilles

  • Le Midi Econosphères "Les enjeux sociaux de la transition énergétique : le cas de la voiture électrique" est reporté au mois de Septembre 2018. Nous vous communiquerons la date exacte dans les plus brefs délais.
    On se retrouve en Septembre !

    Pianofabriek (Salle Arenberg) de 12 à 14h
    35 rue du Fort, 1060 Bruxelles
    (Prémetro Parvis de Saint Gilles, bus 48, métro porte de hall)

  • Deliveroo, Uber, Airbnb… Les sociétés de plateforme ont fait une entrée fulgurante dans notre quotidien mais, derrière une image moderne et alternative, la réalité pour les travailleurs et travailleuses de l’économie de plateforme est bien moins enviable.
    Il ne s’agit pas d’un simple secteur économique (...)

    Beez
    Rue de Namur, 47