Bonjour,
Voici la lettre d'information du Gresea - 31 août 2016.

GRESEA - Lettre Info n°92

Agenda

Colloque international – GRESEA/Mirador : Entreprises multinationales et mouvements sociaux Les formes de résistance dans l’entreprise éclatée

En quelques décennies, les sociétés transnationales se sont imposées comme des acteurs majeurs de l’économie mondialisée. Les revenus des plus puissantes d’entre elles dépassent ceux de la plupart des Etats du globe. La division internationale du travail est désormais façonnée par les chaînes d’approvisionnement, dont la localisation dépend du coût de la main-d’œuvre, de la fiscalité ou encore des normes environnementales en vigueur dans les différentes régions du monde. Cette prééminence des STN ne va pas (...)

À l’agenda - Ciné-débat sur le Pétrole et le gaz de schiste en Argentine.

Ciné-débat organisé par le Gresea et Barricade
Projection du film « Terres de schiste » et lancement de l’ouvrage « La passion du schiste. Capitalisme, démocratie, environnement en Argentine » (CETIM Editions, 2016).
Après les États-Unis, l’Argentine est le second pays à avoir développé l’extraction de gaz et de pétrole de schiste.
Accaparement de terres, répression,... les populations sont piégées par la compagnie nationalisée et par les multinationales étrangères. Mais la résistance se lève…
Une (...)

Conférence-débat : « Faut-il défendre la réduction collective du temps de travail ? »

A l’occasion de la sortie de son argumentaire "Pour une réduction collective du temps d’emploi, subversive du capitalisme" et de son 10e Mercredi Hors Emploi, Riposte.cte vous invite :
le mercredi 21 septembre 2016 à 19h
Centre poly-Culturel en Résistance (CPCR), 11 Jonruelle à 4000 Liège
Conférence/débat avec :
S. Robeet, chargé d’études à la CNE, membre actif du réseau Tout Autre Chose,
Th. Müller, animateur du collectif Riposte.cte et (à conf.!)
Un représentant Du Temps pour Nous (plateforme (...)

Face à l’info

Bruno Bauraind, chercheur au Gresea participera ce soir, à 18h30 à l’émission "Face à l’info" de La Première sur Caterpillar et Axa
Pour (ré)écouter l’intervention de Bruno Bauraind dans l’émission "Face à l’info" de La Première sur Caterpillar. A partir de 15:00 :
https://www.rtbf.be/auvio/detail_face-a-l-info?id=2138992

Soirée Econosphères n°27 : Quel futur pour Belfius face au risque de privatisation ?

Belfius fêtera le 10 octobre prochain un anniversaire particulier. Cela fait 5 ans que le groupe bancaire, sauvé de la faillite lors de la débâcle de Dexia, est la propriété de l’État belge. Un sauvetage qui avait nécessité l’intervention publique à hauteur de 4 milliards d’euros : l’équivalent de 383 euros par belge. C’est désormais à la privatisation de Belfius, que le gouvernement songe, en dehors de tout débat public.
Quels sont les risques d’une privatisation pour l’usager ? quelles conséquences (...)

Ciné-débat : "Quelle gestion pour nos déchets électroniques ?"

Le Gresea organise un ciné-débat dans le cadre de la quinzaine de la solidarité internationale de la ville de Bruxelles.
Les appareils électriques et électroniques (GSM, tablette, ordinateurs…) font partie de notre quotidien et sont devenus indispensables à de nombreuses tâches. Cependant, une fois en fin de vie, ces appareils deviennent des déchets et seule une partie des matières premières et des métaux contenus sont effectivement recyclés pour être ensuite réutilisés.
Mais que devient la partie (...)

Analyse

Lee Cooper : l’actionnaire reconnu coupable des licenciements économiques

Les stratégies des fonds d’investissement sont régulièrement dépeintes comme agressives, ne visant que le profit à court terme. En conséquence, elles riment souvent avec des restructurations ou des licenciements collectifs. Mais un jugement récemment prononcé en France nous donne un autre son de cloche : c’est l’actionnaire qui a pour une fois été tenu responsable de sa mauvaise gestion. Une décision qui pourrait faire date.
Le groupe Lee Cooper France, filiale du célèbre fabricant de jeans, a vu un (...)

Brésil : Petrobras et le coup d’État contre Dilma

Tandis que le cirque olympique dresse ses tentes à Rio de Janeiro, la crise politique brésilienne est en passe d’atteindre un nouveau sommet. C’est en août qu’on saura clairement si la présidente Dilma Rousseff sera définitivement destituée ou non. Les juristes estiment qu’il n’y a pas de fondement juridique suffisant pour une destitution légale. Dilma et le camp progressiste parlent d’un "coup d’État parlementaire". Ce conflit a une portée beaucoup plus large que la scène politique. C’est un (...)

La digitalisation des services publics. Le cas de l’enseignement en Italie

L’automation des attributions des enseignants par le ministère de l’enseignement en Italie représente l’extension aux services publics de modalités de rencontre de l’offre et de la demande déjà pratiquées par les entreprises. Un programme informatique permet d’analyser de grandes quantités de données et de mettre en relation directe un demandeur et un prestataire de service. Cette automation dans le cas de l’enseignement reflète un glissement dans ce que le travail dans un service public représente, et (...)

Belwatch

Umicore : condamnation pour abus de position dominante en France

Les relations entre les sociétés transnationales et leurs revendeurs ne sont pas des plus paisibles. Celles entre grande distribution, agro-industriels et agriculteurs ont par exemple créé de vives tensions ces derniers mois.
La condamnation de la société belge Umicore (ex-Union Minière) est une nouvelle illustration de la difficulté de ces rapports et de la tentation pour les donneurs d’ordre de profiter, quand il ne s’agit pas d’abuser, de leur position dominante.
Le marché du zinc
La France est (...)

Big Data et nouvelles formes de valorisation

La collecte et l’exploitation de larges quantités de données personnelles ouvrent de nouvelles modalités de création de plus-value, bien au-delà de l’attraction de contrats de publicité qui a constitué jusqu’à présent la principale forme de valorisation de cette ressource. Les données collectées par des entreprises telles que Facebook ou Google vont servir au développement et à la production de micro-implants électriques pour le traitement de certaines maladies chroniques ou à l’étude des données de l’ADN (...)

Newsflash

’De uitverkoop van Rio : het bestuur neemt de managementstijl van private ondernemers over’

La sélection belge pour les JO part pour Rio. Cette métropole est depuis des années le théâtre d’une vaste opération foncière, étroitement liée au méga-évenements sportifs, et dont les couches populaires de la population sont victime.
Lire l’extrait, publié par Knack, du nouveau livre ’De uitverkoop van Zuid-Amerika’ de Raf Custers
http://www.knack.be/nieuws/boeken/de-uitverkoop-van-rio-het-bestuur-neemt-de-managementstijl-van-private-ondernemers-over/article-longread-730793.html

Caterpillar Gosselies et le coût du capital

Il est toujours difficile de réagir à chaud à une restructuration d’une telle ampleur. Près de 6.000 emplois, si on prend en compte la sous-traitance, vont progressivement disparaître chez Caterpillar à Gosselies à partir d’avril 2017.
Dans les prochains jours, on ergotera sur le "coût salarial" belge ou sur des syndicats ouvriers soi-disant trop revendicatifs qui auraient mis en danger l’avenir du site. Pour que ces arguments soient recevables, il faudrait que le coût salarial belge soit fortement (...)

Publication

Caterpillar. Carnets d’un perceur de coffre

Il y a un peu plus d’un an, le Gresea eu le grand plaisir de donner un petit coup de main à la réalisation de cet ouvrage sur l’histoire économique et sociale de Caterpillar Gosselies (Ed. Couleur livres/Gresea). Dans celui-ci, Guy Raulin montre deux choses. Tout d’abord, la fermeture du 2 septembre, même si on ne peut jamais les prévoir exactement, est la conséquence d’une série de décisions "stratégiques" et "financières" du groupe depuis 2001. Ces décisions ont peu à peu spécialisé le site sur la (...)