Bonjour,
Voici la lettre d'information du Gresea - 27 avril 2016.

GRESEA - Lettre Info n°90

Analyse

Quand l’Argentine s’offre aux vautours

Dette payée, affaire clôturée ? Cela reste à voir. Le nouveau gouvernement argentin n’a pas tardé à chercher un accord avec les moins scrupuleux de ses créanciers, les fonds dits vautours (http://www.gresea.be/spip.php?artic...). Le pays pourra dans l’immédiat s’adresser de nouveau aux "marchés financiers". L’impact social risque d’être lourd et, le précédent étant créé, les vautours vont se multiplier. Mais les pays du Sud s’unissent pour ne pas laisser faire. Un texte à rebours de Raf Custers.

L’État islamique est (aussi) un business

Comment étrangler les revenus de l’Etat Islamique (EI) ? Depuis l’automne 2015 la question semble être à l’avant-plan des stratèges et des médias en Occident. Mais les faits, têtus, n’entrent pas dans les rangs (http://www.gresea.be/spip.php?artic...). Comme souvent, les contrebandiers d’affaires échappent à l’attention. Lafarge, Vitol, Glencore, Trafigura, les sociétés maritimes et des installations dans les ports de Beyrouth du fiston d’Erdogan, le président turc : les "complaisances" intéressées sont multiples. C’est à nouveau Raf Custers qui s’y est collé.

Océans : patrimoine commun oublié de la COP21

Les océans jouent un rôle majeur dans la régulation du système climatique en captant une partie du dioxyde de carbone présent dans l’atmosphère. Curieusement, ils sont à peine mentionnés dans l’accord final de la COP21. En parallèle, un autre processus a été mis en route : l’exploitation des minerais des fonds marins, avec le risque de dégrader un peu plus les écosystèmes océaniques. Un code minier pour l’exploitation dans les eaux internationales est en cours d’élaboration. C’est Romain Gelin, l’expert des analyses sous-marines du Gresea, qui décode. Voir : http://www.gresea.be/spip.php?artic...

Sanofi : focus sur les restructurations. Quand le dividende devient religion.

Alors que Sanofi n’est pas une entreprise en difficulté, elle a annoncé en novembre, un plan d’économie de 1,5 milliard d’euros d’ici 2018, via un recentrage de son portefeuille d’activités et une réorganisation en cinq grandes unités commerciales. Cette analyse, sortie de la plume de Natalia Hirtz, a déjà été vue 758 fois : soyez le 759e … C’est ici : http://www.gresea.be/spip.php?artic...

Walmart à l’assaut du monde

Walmart annonçait récemment sa volonté de développer ses activités en Inde. Une trentaine de magasins viendront s’ajouter aux 21 déjà existants d’ici 2020. Le pôle consacré au commerce en ligne et à la gestion logistique des chaines d’approvisionnement de Bengaluru devrait également croître dans les années à venir, témoignant de la stratégie du groupe d’étendre encore ses activités internationales, et d’externaliser certaines fonctions dans des pays à faible coût de la main d’œuvre. L’Observatoire critique des entreprises, Mirador, revient sur l’histoire de ce géant de la grande distribution. C’est signé Romain Gelin :
http://www.gresea.be/spip.php?artic...

Made in China : une "alter-Banque mondiale" ?

Pendant des décennies la Banque Mondiale a dominé, avec son financement et ses maximes, le développement de la périphérie. Dorénavant elle devra supporter un homologue à ses côtés. Il a pris le nom de Banque asiatique d’investissement en infrastructures et a été créé à l’initiative de la Chine. Une Banque mondiale-bis vient de voir le jour. Cela peut bouleverser, demain, le monde. Notre globe-trotter Raf Custers passe l’affaire à la loupe : http://www.gresea.be/spip.php?artic...

Newsflash

Le Panama, c’est pas le Pérou

Quoi de neuf, chef ? Business as usual : la divulgation de plus de 11 millions de documents financiers témoignant d’un nombre équivalant d’opérations d’évasion fiscale via le Panama a embarrassé plus d’un membre de la "jetset" régnante, dont les premiers ministres britannique, islandais, ukrainien, argentin, etc. Sans compter les grandes banques, UBS, HSBC, Société générale, Deutsche Bank, Dexia, il y en a 365 en tout (http://www.gresea.be/spip.php?artic...). "Big Brother" a manifestement quelque peine à colmater les fuites…