Bonjour,
Voici la lettre d'information du Gresea.

Lettre d’info n°89

février 2016

Soirée Econosphères : "Economie collaborative versus Uberisation : configurations productives, expériences sociales et (nouvelles) formes d’injustice"

Pour discuter des enjeux inhérents à cette transformation du travail et des relations professionnelles, la prochaine « Soirée d’Econosphères » verra les interventions de Marc Zune et Matthieu de Nanteuil, Professeurs de sociologie à l’UCL, de Matthieu Lietaert, auteur de l’ouvrage « Homo cooperans 2.0 » aux éditions Couleur livres et de Roberto Parrillo, responsable général du secteur transport à la CSC-Transcom.


Le mercredi 23 mars 2016 à 19h à l’Université populaire, rue de la Victoire, 26 à 1060 Bruxelles.


L’inscription est gratuite, mais obligatoire : econosphères gmail.com

 

Exploitation d’enfants : Nestlé débouté

La Cour suprême américaine a rejeté la demande de Nestlé d’annuler une plainte visant le groupe transnational pour travail forcé et exploitation d’enfants dans des plantations de cacao en Côte d’Ivoire. L’affaire sera vraisemblablement renvoyée vers une cour fédérale dans les mois qui viennent. Pour lire la suite, cliquez ici

 

Walmart à l’assaut du monde

Walmart annonçait récemment sa volonté de développer ses activités en Inde. Une trentaine de magasins viendront s’ajouter aux 21 déjà existants d’ici 2020. Le pôle consacré au commerce en ligne et à la gestion logistique des chaines d’approvisionnement de Bengaluru devrait également croître dans les années à venir, témoignant de la stratégie du groupe d’étendre encore ses activités internationales, et d’externaliser certaines fonctions dans des pays à faible coût de la main d’œuvre. L’Observatoire critique des entreprises, Mirador, revient sur l’histoire de ce géant de la grande distribution. Pour lire la suite, cliquez ici.

 

Sanofi : focus sur les restructurations. Quand le dividende devient religion

Alors que Sanofi n’est pas une entreprise en difficulté, elle a annoncé en novembre, un plan d’économie de 1,5 milliard d’euros d’ici 2018, via un recentrage de son portefeuille d’activités et une réorganisation en cinq grandes unités commerciales. Pour lire la suite, cliquez ici.

 

Made in China : une "alter-Banque mondiale" ?

Pendant des décennies la Banque Mondiale a dominé, avec son financement et ses maximes, le développement de la périphérie. Dorénavant elle devra supporter un homologue à ses côtés. Il a pris le nom de Banque asiatique d’investissement en infrastructures et a été créé à l’initiative de la Chine. Une Banque mondiale-bis vient de voir le jour. Cela peut bouleverser, demain, le monde. Pour lire la suite, cliquez ici.

 

Observatoire des entreprises

Assureurs, sociétés spécialisées dans le « bien-être » et grandes entreprises pourraient bientôt travailler main dans la main en partageant des données concernant la prescription de médicaments pour leurs employés, les lieux où ils font leurs emplettes ou encore la manière dont ils votent. Une pratique déjà en œuvre outre-Atlantique.