Bonjour,
Voici la lettre d'information du Gresea.

Joyeux Noël !

Voilà qui nous renvoie au petit Jésus, sa lointaine naissance... Mais le petit Jésus installé dans la crèche sous le sapin, une fois devenu grand, a été signalé par Interpol comme un dangereux individu qui s’est mis en tête de chasser les marchands hors du temple. Vieille histoire que celle-là. Le Gresea vous souhaite radicalement de bonnes fêtes.

Lettre d’info n°87

décembre 2015

Gresea Echos 84 : "Privée, publique, quelle planification économique ? Les cas de l’Ethiopie et du Brésil."

Fil rouge du Gresea échos sorti en décembre (n°84) : la planification économique - publique ou privée ? L’une est l’espoir du mouvement ouvrier, l’autre, la version du capitalisme réellement existant mise en œuvre par les multinationales. Au Sud, en louvoyant, on y croit encore. Voir l’exemple du Brésil.


Pour commander ce numéro cliquez ici.

 

Philips, la restructuration permanente

"Si la tendance se poursuit, nous craignons le pire à terme", jugeait Serge Seret du syndicat socialiste belge Setca dans les colonnes du journal L’Écho, ce 18 novembre 2015 : "Philips est engagé dans un scenario de restructuration qui ne se terminera pas de sitôt." Et pour cause, à Turnhout, la division éclairage de Philips venait d’annoncer la suppression de 159 emplois sur un site où, en sept ans, l’effectif est passé de 2.200 à un millier de salariés aujourd’hui. L’éclairage ? Plus la "stratégie" de Philips. Le délestage est prévu à court terme. Sa lucrative division santé, par contre : florissante. Philips vient d’emporter un contrat de 300 millions de dollars dans ce secteur au Canada et, poursuit l’agence Reuters, au 3ème trimestre 2015, Philips affichait un joli résultat grâce au "carnet de commandes de produits de santé aux États-Unis" mais aussi grâce à sa politique de "réduction des coûts" : Turnhout, par exemple… Le portrait en pied de Philips ? Le voici.

 

Zara alias Inditex, géant espagnol ès fripes et nippes

Belle arrière-saison en 2015. Elle a "boosté" les ventes d’Inditex (Zara & Cie), la multinationale du textile espagnole qui, en 2012, détrônant Telefónica, est devenue la plus grosse valeur boursière du pays. Ses ventes, donc, raconte Reuters, c’est + 3% grâce à l’été indien, quoique : c’est sur la Chine qu’Inditex table pour son expansion. Le "modèle" Inditex modèle le monde, à l’instar des autres sociétés transnationales, chacune avec sa "variante". Un point commun, cependant : toutes, elles organisent nos vies, dans le moindre détail. Autant savoir...

 

Fusion SAB Miller - AB Inbev : "objectif Afrique"

Derrière la fusion entre les deux poids lourds du secteur brassicole se profile un enjeu de taille : l’accès au continent africain, l’une des zones les plus prometteuses en termes de croissance pour les années à venir. Si SAB Miller est déjà largement implanté sur le continent, AB Inbev n’y dispose d’aucune présence directe. Tour d’horizon du marché de la bière en Afrique et de ses principaux acteurs.

 

Danone, un cas d’école

Le supplément économique du journal Le Figaro l’annonçait ce jeudi 3 décembre 2015. Danone, n°1 mondial des produits frais, va investir 240 millions d’euros dans la construction, aux Pays-Bas, d’une usine de lait en poudre, la 20ème du genre que la multinationale exploite en Hollande. La "ligne de production" de laits dits "infantiles" (remplaçant l’allaitement maternel) n’a pas été choisie par hasard : comptant pour seuls quelque 20% du chiffre d’affaires, elle affiche une croissance (+10% par an) plus que séduisante. Les "marchés", Chine, Amérique latine, Moyen-Orient et Amérique du Nord, en redemandent et le carnet de commande de Danone, itou. C’est le moment, peut-être, de jeter un coup d’œil sur cette "success story".

 

Suez-GDF-Engie : une aventure coloniale permanente

Plus d’un s’en est gaussé en 2015. La filiale semi-autonome "environnement" de Suez qui décide... de garder son nom, Suez, donc, "un nom magnifique, le symbole de l’aventure du canal de Suez", précisait son PDG. Alors que, dans le même temps, le groupe Suez, entretemps fusionné avec Gaz de France, opte pour le marketing antimémoriel en se rebaptisant "Engie", on n’est pas loin de la marque de savonnette. Suez n’en reste pas moins Suez, une multinationale tentaculaire, digne héritier de son passé colonial. Son histoire est de ce point de vue particulièrement instructive...

 

Fusion Dow-DuPont : optimisation et restructuration dans la chimie et les OGM

Dow Chemical et DuPont, les deux chimistes états-uniens vont fusionner pour former une entreprise commune. Retour sur les tenants et les aboutissants de cette opération qui va voir naître un des premiers chimistes au monde et un nouvel acteur de poids sur le segment des semences OGM.

 

Le capital fictif de M. Durand

Le capital fictif. Depuis le début de la crise financière ("subprimes", crevaisons de bulles spéculatives, etc.), la notion n’a eu de cesse d’interpeller. Encore faut-il s’entendre sur ce qui la fonde, dans les faits et dans la théorie. Décodage.

 

En débat sur Newsflash

Ce samedi 19 décembre 2015, la petite ville de Kellingley, en Grande-Bretagne, sera le théâtre d’une procession funèbre. Les 451 derniers mineurs de la dernière mine profonde de charbon du pays défileront avec leurs femmes et enfants, et anciens camarades "gueules noires", pour marquer d’une pierre noire, le cœur serré, la fermeture définitive de leur mine.