Café politique du Gresea

Travailleurs en lutte au sein de l’économie mondialisée


Le jeudi 20 avril 2017 à 18h30

Mercredi 15 mars 2017, Gresea, 576 signes.
Cet article a été visité 64 fois

Gresea asbl (Groupe de recherche pour une stratégie économique alternative)

Version imprimable de cet article Version imprimable

Le Gresea vous invite à son troisième Café politique.

En présence de Natalia Hirtz et Mario Bucci.

Le GRESEA ECHOS est la revue trimestrielle thématique du GRESEA. Elle traite de l’économie internationale, de ses impacts sociaux, écologiques et culturels, ainsi que des formes de résistance et des alternatives au modèle économique dominant.

Chaque publication s’accompagne d’un « Café politique » au café-bouquinerie coopérative la Vieille Chéchette à Saint-Gilles (Bruxelles).

Ce numéro porte sur les résistances au sein de de l’économie mondialisée. La lutte des travailleurs de Praxair en Argentine, celle des "Fralib" contre Unilever et le combat transnationale Transnationale Entreprise, généralement assez grande, qui opère et qui a des activités productives et commerciales dans plusieurs pays. Elle est composée habituellement d’une maison mère, où se trouve le siège social, et plusieurs filiales étrangères.
(en anglais : transanational)
des dockers démontrent que la résistance est bel et bien possible. Le Gresea Echos n°89 revient sur ces expériences de luttes victorieuses qui soulèvent de nouvelles réflexions concernant la démocratie ouvrière et la convergence des luttes.

Quand ? Le jeudi 20 avril 2017 à 18h30
Où ? A la vieille Chéchette : Rue du Monténégro 2-6 à 1060 Bruxelles