Lettre d’info du Gresea n°86


Novembre 2015

Vendredi 11 décembre 2015, Gresea, 4084 signes.
Cet article a été visité 239 fois

Gresea asbl (Groupe de recherche pour une stratégie économique alternative)

Version imprimable de cet article Version imprimable


 Angle sud : "BHP Billiton et Vale démasqués par un barrage brisé (Brésil)"

Une double rupture de barrages plonge le Minas Gerais au Brésil dans ce qui pourrait être la plus grande catastrophe environnementale d’origine industrielle que cet État n’ait jamais connue. La catastrophe s’est produite le jeudi 5 novembre à la mine de fer Germano, exploitée par l’entreprise Samarco. Des bassins contenants des rejets de la mine ont cédé, déversant un ‘tsunami de boue’ qui a inondé la région.

 UE : "Europe : le salaire kidnappé. Les réponses syndicales aux violentes attaques de l’UE contre le salaire"

Depuis la mise en place de la gouvernance économique européenne en 2010, la Commission ne fait plus qu’aboyer. Elle a créé des outils pour mordre. Le salaire (et donc le syndicat !) sont dans le collimateur. Il s’agit de créer un plafond salarial maximal et non un plancher minimal à l’échelon européen, pour une harmonisation à la baisse. Attaqué, le syndicat cherche de nouvelles stratégies pour remettre le salaire au cœur de ses revendications.

 Grand angle : "Delhaize & Ahold, un mariage de raison"

Le 16 novembre 2015, indiquait l’agence Reuters, Delhaize (Belgique) et Ahold (Pays-Bas) rendait publique la composition du comité de direction qui, après la fusion prévue d’ici à la mi-2016, dirigera la nouvelle entité. Marc Croonen ("ressources" humaines chez Delhaize) et Hanneke Faber (patron commercial d’Ahold) seront à la manœuvre. Késako ? Mirador, l’Observatoire critique des multinationales du Gresea, éclaire ce plaisant monopoly, auquel tous les titans de l’économie se livrent avec férocité...

 Observatoire des entreprises

ArcelorMittal est une multinationale en restructuration constante depuis plusieurs années. Ces "réorganisations" dans le groupe ont déjà coûté plusieurs dizaines de milliers d’emplois dans la sidérurgie européenne depuis 2009.

Dans une dépêche récente datée du 21 octobre 2015, écrivions-nous, la division Lumileds ("éclairage automobile et ampoule LED") de Philips était donnée comme vendue en mars 2015. Erreur, il fallait lire : dont la vente était annoncée en mars 2015. Entre-temps, patatras.

La mariée paraissait belle aux yeux du géant suédois Electrolux : d’un coup, ravir la division électroménager de General Electric et devenir le n°1 du secteur aux États-Unis, place jusque-là remplie par son concurrent Whirpool. Lire la suite.

General Motors (GM), qui a déjà déplacé une forte partie de sa production en Chine, a l’intention d’exporter ses voitures asiatiques vers les États-Unis.

IG Metall et l’UAW, respectivement syndicats du métal allemand et de l’automobile américaine, ont décidé de s’associer pour obtenir de meilleures conditions de travail et des salaires plus élevés.

Pfizer et Allergan ont officiellement annoncé leur mariage dans un projet de mégafusion qui porterait le chiffre d’affaires du nouveau groupe à de 60 milliards de dollars (au taux actuel de l’euro, soit 1,0722 dollar, cela représente environ 55 milliards d’euros).

 En débat sur Newsflash

Il est loin le temps où, en 1717, le maître-brasseur Sébastien Artois reprenait un ancien bureau postal pour le transformer en Brasserie près de Louvain. Lire la suite.