Le libre-échange des services


…Un jeu de Poker menteur

Jeudi 5 décembre 2002, René De Schutter, 724 signes.
Cet article a été visité 109 fois

Gresea asbl (Groupe de recherche pour une stratégie économique alternative)

Version imprimable de cet article Version imprimable

Le libre-échange des services…Un jeu de Poker menteur
Cette brochure présente l’actuelle négociation sur le libre-échange des Services (Accord général sur le Commerce des Services Accord général sur le commerce des services ou AGCS : Partie du traité de l’OMC traitant des services et visant la libéralisation la plus complète de ceux-ci. Contenue dans l’annexe 1B de l’accord général, il incite chaque pays à expliciter ce qu’il est prêt à libéraliser, tout en laissant une marge de manœuvre pour définir les « services fournis dans l’exercice du pouvoir gouvernemental » qui pourraient échapper à la concurrence internationale.
(En anglais : General Agreement on Trade in Services, GATS)
- AGCS AGCS Accord général sur le commerce des services : Partie du traité de l’OMC traitant des services et visant la libéralisation la plus complète de ceux-ci. Contenue dans l’annexe 1B de l’accord général, il incite chaque pays à expliciter ce qu’il est prêt à libéraliser, tout en laissant une marge de manœuvre pour définir les « services fournis dans l’exercice du pouvoir gouvernemental » qui pourraient échapper à la concurrence internationale.
(En anglais : General Agreement on Trade in Services, GATS)
-).
Dans une première partie, on trouvera la description du cadre général et ses conséquences pour les pays du Sud. Dans la deuxième partie, en prenant le cas de l’éducation, la situation réelle est décrite . Une troisième partie expose et démontre les arguments généralement énoncés. Enfin, les pistes d’action Action Part de capital d’une entreprise. Le revenu en est le dividende. Pour les sociétés cotées en Bourse, l’action a également un cours qui dépend de l’offre et de la demande de cette action à ce moment-là et qui peut être différent de la valeur nominale au moment où l’action a été émise.
(en anglais : share ou equity)
sont relevées.
Une brochure pédagogique, avec une seule idée par page, et de nombreuses illustrations.
Un instrument de vulgarisation.

René De Schutter ; GRESEA ; déc. 2002 ; 44 p ; 3,00 €