Des militants du World Development Movement (WDM) se sont indignés, début décembre 2005, de la décision prise par la compagnie d’eau britannique Biwater d’intenter un procès contre la Tanzanie, l’un des pays les plus pauvres au monde. Pourquoi cette fureur manageriale ? Parce que, au début de 2005, le gouvernement tanzanien a dénoncé le contrat passé avec City Water, filiale de Biwater, pour la gestion de la distribution de l’eau, privatisée deux ans auparavant. Le gouvernement tanzanien reproche notamment à Biwater de n’avoir réalisé que 4,1 millions de dollars d’investissements au lieu des 8,5 millions initialement prévus et de n’avoir pas amélioré la distribution à Dar es Salaam, la plus grande ville du pays. Il y a lieu de noter que cette privatisation était une des conditions mises par le Fonds monétaire international (FMI FMI Fonds? est automatiquement un Européen.
(En anglais : International Monetary Fund, IMF)
?) à son appui financier. Et de noter que, selon le Programme des Nations Unies pour le Développement Programme des Nations Unies pour le Développement Ou PNUD? spécialisée dans le développement. Elle se distingue des autres organisations des Nations unies par la publication annuelle d’un rapport mondial sur le développement se basant sur des indicateurs humains.
(En anglais : United Nations Development Programme, UNDP)
? (PNUD PNUD Programme des Nations Unies pour le Développement? spécialisée dans le développement. Elle se distingue des autres organisations des Nations unies par la publication annuelle d’un rapport mondial sur le développement se basant sur des indicateurs humains.
(En anglais : United Nations Development Programme, UNDP)
?), la Tanzanie est le 164e pays le plus pauvre dans le monde : 60 % de la population vit avec moins de 2 dollars par jour, au moins 27 % de la population (9.8 millions de personnes) n’ont pas accès à l’eau potable et 40 % des enfants de moins de cinq ans souffrent de diarrhée, conséquence d’une consommation d’eau non potable. La World Development Movement (Grande-Bretagne) mène une campagne de pétition contre Biwater (http://www.wdm.org.uk/campaigns/aid/tanzania/action.htm ). (Pour plus d’informations sur Biwater, voir aussi http://www.citizen.org/cmep/Water/general/majorwater/biwater/ )

Source : One World Network, 20 décembre 2005.