Dans le cadre du cycle sur le travail organisé par Point Culture, notre collègue Bruno Bauraind abordera l’évolution des luttes sociales.

"Les luttes collectives, révoltes individuelles - incarner les mouvements sociaux au cinéma." Par Muriel Andrin (ULB)

"Les conflits du travail en Belgique, conditions de la démocratie." Par Bruno Bauraind

Animation assurée par Paul Hermant

Une collaboration avec la Maison de la Culture de la Province de Namur

Les luttes sociales et syndicales ont, de tout temps, fait partie des sujets privilégiés de l’Histoire du cinéma. Du documentaire à la fiction, de "Misère au Borinage" à "Norma Rae", de "I, Daniel Blake" à "En guerre", les récits filmiques relatent les luttes collectives et incessantes d’hommes et de femmes pour sauvegarder leur travail, revendiquer leurs droits ou des conditions décentes. Mais comment représenter, voire incarner cette lutte ? Quelle narration lui associer ? Au-delà des portraits de groupe, les cinéastes ont saisi l’importance de la parole individuelle et traduisent aussi ces révoltes par les actes isolés, mais au combien signifiants, d’individus.

Cette rencontre propose d’analyser les constructions scénaristiques et esthétiques de quelques films emblématiques en vue de comprendre comment le cinéma intervient lui aussi, au final, comme acteur des luttes sociales.

"Les conflits du travail en Belgique, conditions de la démocratie"
Par Bruno Bauraind (Groupe de recherche pour une stratégie économique alternative).

« Périodiquement, on annonce l’enterrement de la grève et de la conflictualité sociale. La classe ouvrière serait « embourgeoisée », les entreprises pacifiées grâce aux nouvelles méthodes de management et notre démocratie de plus en plus consensuelle. Pourtant, à chaque annonce de décès succède un cycle de conflits. Si le conflit social ne disparaît pas, il se transforme. Depuis 2011, un collectif de chercheurs publie annuellement un rapport sur la grève et la conflictualité sociale en Belgique. Ces chroniques des principaux conflits du travail permettent une mise en perspective des évolutions récentes de la grève et des acteurs sociaux qui y prennent part.
L’intervention de Bruno Bauraind propose de tirer les grands traits des conflits sociaux de notre époque. »