ll y a une distance, voire un fossé, entre l’Union européenne, ses institutions et les citoyens !

Cela est-il dû à un déficit démocratique dans la construction européenne ou à un désintérêt des peuples pour la politique dès qu’elle prend une dimension transnationale ?

Notre collègue, Anne Dufresne, interviendra le 7 décembre et abordera la question de l’euro-syndicalisme au début du 21e siècle.